GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: le député Fabien Roussel va devenir le numéro un du PCF

    media Fabien Roussel, député PCF, va devenir secrétaire national du Parti communiste français. Thomas Samson / AFP

    Le Parti communiste français change de tête. C'est Fabien Roussel, député et président de la puissante fédération du Nord, qui a été choisi ce mardi soir par la commission des candidatures pour succéder à Pierre Laurent. Ce choix doit encore être entériné ce week-end lors du 38e Congrès du PCF à Ivry-sur-Seine. Ce changement était attendu.

    Après dix ans à la tête du Parti communiste français, Pierre Laurent s'apprête à passer la main. Fabien Roussel, qui incarne une ligne « identitaire », a su s'imposer avec l'idée que le parti sorte de l'ombre de la France insoumise pour exister de manière autonome sur l'échiquier politique.

    Ses partisans critiquent notamment le choix de Pierre Laurent de ne pas avoir présenté de candidat estampillé « communiste » lors des deux dernières élections présidentielles, pour soutenir Jean-Luc Mélenchon.

    Résultat début octobre : pour la première fois dans l'histoire du parti, la direction a été désavouée par le vote des militants. Le texte de politique générale présenté par Pierre Laurent est en effet arrivé derrière celui défendu par Fabien Roussel.

    Depuis les discussions ont été compliquées entre les deux hommes. Pierre Laurent voulait conserver le pouvoir. Un compromis a finalement été trouvé. Il laisse la place de secrétaire national à Fabien Roussel, mais prendra la tête du Conseil national, sorte de parlement du parti.

    Un petit arrangement au sommet dénoncé par les uns. Une solution pour éviter l'éclatement du parti aux yeux des autres.

    ► À relire : La direction du Parti communiste dans la tourmente après un désaveu

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.