GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Son départ, son avenir et les gilets jaunes: Hulot s'explique à la télé

    media Nicolas Hulot sur le plateau de «L'émission politique», le 22 novembre 2018. Bertrand GUAY / AFP

    Trois mois après sa démission fracassante du gouvernement, Nicolas Hulot était l'invité ce 22 novembre au soir de « L'émission politique » sur France 2. L'ex-ministre français de la Transition écologique est sorti du silence pour expliquer son départ, donner son avis sur le mouvement des gilets jaunes et évoquer son avenir.

    Nicolas Hulot a quitté le ministère de la Transition écologique avec un seul regret : « ne pas avoir été entendu », notamment sur la fameuse taxe carbone. Nicolas Hulot avait senti le danger et demandé des mesures pour les ménages modestes. Le président français Emmanuel Macron ne l'aurait pas écouté, selon lui.

    « Ma volonté était de réconcilier l'écologie et le social. On n'y est pas parvenus et cette crise était évitable, a-t-il estimé. Je n'ai pas été entendu. On m'a opposé des raisons budgétaires. J'en ai tiré les leçons ».

    Hulot 2022 ?

    Sa défense est loin de convaincre ce porte-parole des « gilets jaunes » qui affirme : « Seulement pour l'écologie, on va laisser crever des gens au bord de la route. Voilà pourquoi les gilets jaunes sont dehors aujourd'hui et le gouvernement ne nous donne pas de réponses ».

    « N'opposons pas le social et l'écologie, lui a répliqué Nicolas Hulot. L'écologie est une préoccupation éminemment sociale ».

    L'ancien animateur de télévision, toujours populaire parmi les Français, est venu défendre son bilan de quinze mois au gouvernement. Que veut-il faire maintenant ? « Hulot 2022, c'est un fantasme de journaliste, a-t-il balayé. Il se sera passé beaucoup de choses d'ici là ».

    Nicolas Hulot ne veut plus faire de politique mais il a visé juste sur les gilets jaunes. Une heure avant le début de l'émission, l'Elysée faisait savoir qu'Emmanuel Macron allait faire des gestes pour rendre « acceptable et démocratique » la transition écologique.

    France: en plein mouvement des «Gilets jaunes», Hulot revient sur la scène

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.