GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: le soutien engagé mais solitaire de François Ruffin aux «gilets jaunes»

    media François Ruffin, député de la France insoumise, à l'Assemblée nationale. AFP/Christophe Archambault

    En France, le mouvement des « gilets jaunes » donne une nouvelle occasion à François Ruffin de se démarquer à gauche. Le député France insoumise de la Somme est l’un des premiers à avoir affiché son soutien au mouvement. Cette semaine, il a décidé de mener l’offensive à Paris, avec une réunion publique le 27 novembre dans une école de la capitale, pour défendre une « France périphérique qui se soulève » et une participation, ce 29 novembre au soir, à une manifestation place de la République. L’insoumis n’hésite pas à la jouer solitaire.

    Le sourire est un peu crispé sur le visage d’Alexis Corbière lorsqu’il est interrogé sur la nouvelle idée de François Ruffin : se joindre à Paris ce 29 novembre
    au rassemblement de « la fête à Macron » pour tenter de rallier les Parisiens à la fronde des « gilets jaunes ».

    L'initiative est soutenue par son collègue insoumis député de Seine-Saint-Denis, mais du bout des lèvres. « Je passerai, bien sûr, déclare Alexis Corbière. C'est un travail que je soutiens et que François a élaboré avec nous et il a raison de la faire. On en a parlé en groupe et voilà. »

    ►Champs contre Champs : les gilets jaunes prêts à manifester à Paris

    Même ambivalence du côté du député insoumis Ugo Bernalicis, qui insiste sur le fait que si l’initiative est bonne, elle n’est qu’une parmi beaucoup d’autres au sein de la France insoumise. « Je suis content que François fasse cela, mais il y en d'autres qui font d'autres initiatives qui visent à élargir la mobilisation des gilets jaunes », déplore-t-il.

    François Ruffin n’en finit plus de monter au créneau sur les gilets jaunes, son étiquette de la France insoumise bien rangée au placard : manifestation à leurs côtés sur les Champs-Elysées le 24 novembre, lettre ouverte adressée au président Emmanuel Macron en début de semaine, participation à une réunion dans une école parisienne le 27 novembre. Sans jamais une référence à la France insoumise. De quoi commencer à faire de l’ombre à son leader Jean-Luc Mélenchon.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.