GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «Gilets jaunes»: Emmanuel Macron s'exprimera «en début de semaine»

    media Le président français Emmanuel Macron (au centre) et son ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à l'Arc-de-Triomphe, lieu de violentes échauffourées entre «gilets jaunes» et forces de l'ordre. Thibault Camus/Pool via REUTERS

    A la veille d'une quatrième journée de mobilisation des « gilets jaunes » qui fait craindre de nouvelles violences, le président français est resté silencieux depuis le 1er novembre et il le restera encore ce week-end. Emmanuel Macron s'exprimera « en début de semaine prochaine ». C'est ce qu'annonce l'un de ses proches, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand.

    Emmanuel Macron ne veut pas parler avant la journée de demain, samedi 8 décembre, pour « ne pas mettre d'huile sur le feu ». C'est ce qu'explique Richard Ferrand, dans cette déclaration faite à 5 heures du matin à l'AFP. Le président, dit-il, est « lucide sur le contexte ».

    Aveu d'impuissance ?

    Une justification qui sonne comme un aveu d'impuissance : une prise de parole du chef de l'Etat ne semble pas en ce moment de nature à apaiser la situation. Certains d'ailleurs - au sein même de la majorité - jugent que la parole du président est devenu trop inflammable, qu'il vaut mieux qu'il ne dise rien un certain temps.

    Profond rejet

    Car Emmanuel Macron fait l'objet d'un profond rejet par de nombreux « gilets jaunes » qui le jugent déconnecté, hautain, et arrogant. « Macron démission » scandent certains. La dernière prise de parole du président date de samedi dernier. Pas un mot depuis son retour d'Argentine.

    Emmanuel Macron laisse son Premier ministre en première ligne, il prend ses distances pour tenter de rendre à nouveau sa parole audible. L'Elysée ne précise ni la date ni la forme de cette intervention.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.