GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
    • Disparition de Sala: les opérations de recherche ont été suspendues (police)
    • France: les forces de l'ordre qui utilisent des LBD seront équipées de caméras-piétons dès samedi (Castaner)
    • Venezuela: le vice-président américain, Mike Pence, adresse un message de solidarité à l'opposition vénézuelienne
    • Dopage : Pas de nouvelles sanctions, la Russie reste sous surveillance (Agence mondiale anti-dopage)
    • Un Palestinien tué par un tir de char israélien (ministère à Gaza)
    • «La gauche ne s'imposera pas» en Amérique latine, assure Bolsonaro à Davos
    • France/Budget de la Sécu: le retour à l'équilibre en 2019 «est compromis» (Buzyn)
    Amériques

    «Gilets jaunes»: vu de l'étranger, une «révolution» et un mouvement qui intrigue

    media Un «gilet jaune», un drapeau français à la main, au milieu de gaz lacrymogène sur l'avenue des Champs-Élysées, près de l'Arc de Triomphe à Paris, le 8 décembre 2018.. REUTERS/Christian Hartmann

    « Yellow vests » en anglais, « Gelbwesten » en allemand ou encore « chalecos amarillos » en espagnol : les quotidiens du monde couvrent le mouvement des gilets jaunes et n'hésitent pas à parler de « révolution ».

    « L’excès jaune », titre Die Welt. Ce journal conservateur allemand estime qu'en France, « un souffle de révolution flotte dans l’air » et regrette que « le président affaibli se mure dans un silence angoissé ».

    Le Soir belge parle de Paris comme d'une ville en « quasi-état de siège » mais temporise : « Les violences dans la capitale sont sans commune mesure avec les scènes de guérilla urbaine de la semaine précédente qui avaient stupéfié dans le monde entier ».

    Le New York Times fait le même constat : « L’énorme présence policière dans la capitale semblait bien plus en mesure de contenir la violence ». Une photo des « gilets jaunes » sur les Champs-Elysées faisait ce 9 décembre la Une du quotidien américain, qui consacrait une pleine page aux événement de samedi 8 décembre.

    En Espagne, les « chalecos amarillos » sont à la Une des trois quotidiens les plus lus : El Pais, El Mundo et ABC. En couverture d’El País, on voit la photo d’un gilet jaune le visage en sang. Sur son site, le journal souligne que « la crise des gilets jaunes sape l’autorité du président français ».

    « Quelle sera la prochaine étape pour Emmanuel Macron ? » se demande le correspondant de la BBC britannique : « Donnera-t-il aux manifestants ce qu’ils attendent de lui, c’est-à-dire plus d’argent dans leurs poches ? »

    En Allemagne aussi, le mouvement des « gilets jaunes » soulève aussi beaucoup de questions. « Pour un journal conservateur comme Die Welt, il devient de plus en plus clair que ce mouvement est un mouvement réactionnaire contre le capitalisme, la mondialisation et la démocratie libérale, explique le correspondant à Paris du Tagespiegel Albrecht Meier. Par contre, sur le site web du Spiegel, on peut lire que les manifestations s'inscrivent dans la tradition des révoltes éruptives de 1968 et même de la révolution française et l'Allemagne et toute l'Europe de l'ouest doivent prendre au sérieux ces manifestations parce que les gilets jaunes expriment un malaise des classes moyennes et inférieures vis-à-vis du capitalisme mondialisé ».

    Albrecht Meier, correspondant à Paris du journal Der Tagesspiegel 10/12/2018 - par RFI Écouter

    Etats-Unis: un mouvement qui intrigue

    Aux Etats-Unis, la situation est scrutée depuis plusieurs semaines, et fait même régulièrement les gros titres ces derniers jours, aussi bien à la télévision que dans la presse écrite, explique notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier. Les médias américains couvrent très largement les « yellow vests » qui ne cessent d’intriguer.

    Ce week-end, le Washington Post faisait le constat que ce qui avait commencé comme une dénonciation de la taxe carbone était désormais d’une autre ampleur, « une révolte de la classe ouvrière contre Emmanuel Macron », et particulièrement contre sa personnalité.

    A la télévision, chaînes d’information et réseaux généralistes accordent aussi une place importante aux événements, faisant souvent tourner en boucle les images de violence, plus attractives que les débats de fond.

    Ainsi, de même que Donald Trump tweete pour se réjouir ouvertement d’une crise qu’il attribue à l’Accord de Paris sur le climat, la chaîne conservatrice Fox News ne cache pas son excitation face à ce qu’elle qualifie, comme d’autres, de « chaos ».

    Parlant de « zone de guerre », un présentateur semblait ravi de voir « le peuple français » rejeter Emmanuel Macron, qui aurait mieux fait, selon lui, de prendre exemple sur le nationalisme de Donald Trump, qui serait si populaire et si efficient.

    Edition spéciale sur RFI : Acte IV des «gilets jaunes», le jour d'après Analyses et décryptages 10/12/2018 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.