GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «Gilets jaunes»: Emmanuel Macron consulte avant son intervention télévisée

    media Réunion élargie autour du président de la République et du Premier ministre ce lundi 10 décembre pour préparer l'allocution présidentielle de la soirée. Yoan Valat/Pool via REUTERS

    Avant son intervention ce soir à 20h à la télévision, le président Macron a invité à l'Elysée des représentants des élus et des corps intermédiaires (syndicats, patronat, collectivités locales...) pour une rencontre avec des membres du gouvernement.

    Trente-sept représentants des corps intermédiaires, 12 ministres, autour du président de la République Emmanuel Macron et du Premier ministre Edouard Philippe : c'est une réunion quelque peu exceptionnelle qui s'est tenue ce lundi matin à l'Elysée. A l'issue de ces quatre heures d'échanges, rien n'a filtré sur les annonces que le chef de l'Etat doit faire ce soir lors d'une adresse à la nation.

    Les représentants syndicaux et patronaux présents ont cependant accepté de s'exprimer sur le contenu des discussions, indique notre envoyé spécial à l'Elysée, David Baché. Sur ce point, pas vraiment de surprises. Les syndicats ont plaidé pour relèvement du point d’indice des salaires de la fonction publique, pour une augmentation des retraites. Ils ont regretté que la ministre du Travail Muriel Pénicaud ait refermé dès hier soir la porte à une augmentation du SMIC.

    Le leader de la CFDT Laurent Berger a quant à lui appelé le président de la République à avoir de l’empathie, à apporter dès ce soir des réponses de courts termes aux problèmes liés au pouvoir d’achat, à l’énergie, au logement, au transport et évidemment aux salaires.

    Côté patronal, le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a réclamé des mesures d’urgence pour les commerces mis en difficulté depuis trois semaines par le mouvement des « gilets jaunes ». Il veut aussi moins de pression fiscale pour les entreprises. Plus de service public, plus de justice fiscale pour les uns, moins de taxes pour les autres. Tous réclament en tout cas des réponses concrètes.

    La réunion avait scellé au plus haut niveau le retour des corps intermédiaires. La consultation a été large et simultanée avec les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, les représentants des maires de France, des élus départementaux et régionaux, les leaders des principaux syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC et la CFE-CGC). Le syndicat Solidaire a lui refusé de venir en dénonçant un « plan de communication ». Trois organisations patronales, le Medef, la Confédération des moyennes et petites entreprises (CGPME) et l’Union des entreprises de proximité étaient aussi présentes.

    Emmanuel Macron a maintenant jusqu'à ce soir pour procéder à des arbitrages. Après une quatrième journée de mobilisation des « gilets jaunes » encore marquée par des violences, et alors qu'il ne s'était pas exprimé depuis plus d'une semaine, ils’adressera aux Français à 20h. Si rien n'a filtré sur ce qu'il pourrait annoncer, des pistes ont été avancées : des primes exceptionnelles pour les salariés, des primes à la mobilité, une augmentation de la prime d’activité ou encore du minimum vieillesse.

    RFI sera en édition spéciale pendant et après les déclarations présidentielles de 19h à 20h (TU), avec des réactions et analyses

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.