GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 24 Janvier
Vendredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Fichage ethnique: la Ligue inflige au PSG une amende de 100000 euros
    • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
    France

    Strasbourg: un émouvant hommage aux victimes du marché de Noël

    media Emouvant hommage aux victimes de l'attaque du mardi 11 décembre dernier ce dimanche sur la place Kléber à Strabourg. SEBASTIEN BOZON / AFP

    Des centaines de personnes émues se sont réunies, ce dimanche 16 décembre au matin, sur la place Kléber, dans le centre de Strasbourg, pour rendre hommage aux victimes de l'attentat du marché de Noël le mardi 11 décembre dernier. Une attaque durant laquelle cinq personnes sont mortes et onze autres blessées.

    Dès 10h30, ce dimanche 16 décembre, une foule de plusieurs centaines de personnes s'est rassemblée au pied du gigantesque sapin illuminé de la place Kléber, un lieu emblématique du marché de Noël de Strasbourg. La cérémonie, décidée et organisée par plusieurs associations de défense des droits de l'homme, avec le soutien et l'aval de la mairie et de la préfecture, s'est ouverte sur un air de violoncelle, joué par un musicien alsacien.

    Strasbourg, « capitale des droits humains »

    « Strasbourg, notre ville ouverte, capitale des droits humains, a été touchée en plein coeur par le fanatisme (...) Nous refusons tout discours de haine pour lutter contre les forces obscures », a dit Christine Panzer, présidente de l'association Actions citoyennes interculturelles, organisatrice de l'événement. De son côté, le maire de Strasbourg, Roland Ries, a estimé que « la présence samedi d'une foule extrêmement nombreuse dans les allées du marché de Noël a constitué une illustration de notre attachement à ce socle de valeurs sur lequel repose notre vivre-ensemble, que nous continuerons à défendre contre tous ceux qui veulent l'attaquer ».

    Le rassemblement, alternant chants, musique et lectures de texte, prévu pour durer une heure, s'est achevé par « une minute de bruit ». « Parce que le silence a pesé sur la ville pendant beaucoup de jours, un moment de bruit aussi pour marquer notre détermination à ne pas nous laisser aller, à résister, à affirmer que dans cette ville de Strasbourg les valeurs d'humanisme, de solidarité, de justice vont triompher », a préalablement expliqué Christine Panzer, samedi, à France 3 Alsace. La foule a ensuite spontanément chanté l'hymne français, La Marseillaise. Au milieu de la place, la statue du général Kléber a vu son socle devenir depuis plusieurs jours un mémorial improvisé empli de bougies, fleurs et messages aux victimes.

    Un bilan de quatre morts

    Le mardi 11 décembre au soir, Chérif Chekatt a pénétré dans le centre historique de Strasbourg, armé d'un pistolet et d'un couteau, et a attaqué des passants à plusieurs endroits, avant de parvenir à s'enfuir. Après 48 heures de traque, il a été tué par des policiers jeudi soir dans une rue du quartier du Neudorf, au sud du centre ville. Le bilan de l'attentat est de cinq morts et onze blessés, dont certains encore dans un état grave.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.