GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: pour sauver la planète, quatre ONG attaquent l’Etat en justice

    media Des manifestants lors de la marche pour le climat qui s'est tenue à Paris le 8 décembre 2018. JACQUES DEMARTHON / AFP

    La Fondation pour la nature et l’homme, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France ont entamé un recours en justice contre l’Etat français pour inaction face au changement climatique. Leur objectif est de faire réagir le gouvernement sur cette question.

    C’est une façon de forcer la main au gouvernement : quatre organisations ont porté plainte lundi 17 décembre 2018 contre l’Etat pour inaction climatique. Cette action est intentée pour « carence fautive » devant le tribunal administratif. Selon la Constitution et la convention européenne des droits de l’homme, l’Etat doit s’assurer de la protection de la sécurité humaine, de l’environnement, ou encore de la santé. Des principes qui selon Oxfam France, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et la Fondation pour la nature et l’homme ne sont pas respectés. 

    Une action qui n’est pas que symbolique

    Les présidents et directeurs généraux de ces organismes le martèlent : ce n’est pas une action symbolique. « Ce n’est pas seulement symbolique. Nous sommes là pour gagner ce recours et faire bouger les choses », confirme Audrey Pulvar, la présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme, créée en 1990 par Nicolas Hulot.

    « L’Etat est totalement en dessous des attentes. Nous avons alerté, nous avons mobilisé, nous avons pétitionné, nous avons fait du lobbying d’intérêt général pendant des années. Avec beaucoup de constance et d’éducation nous nous rendons compte que ça ne produit pas assez d’effets. Dorénavant, nous passons par la justice », poursuit Audrey Pulvar.

    Malgré les nombreuses alertes des scientifiques depuis plusieurs années, la France ne respecte pas ses engagements pris en la matière. C’est face à cette inaction que ces associations ont décidé d’attaquer l’Etat.

    L’Etat a deux mois pour apporter une réponse à ce recours. Si la réponse ne satisfait pas les ONG, elles procéderont en mars 2019 au dépôt du recours devant le tribunal administratif de Paris. « Il faudra au moins un an et demi pour que la justice traite le dossier », précise Marie Toussaint, présidente de Notre affaire à tous et déléguée Europe et jeunesse d'EELV (Europe Ecologie Les Verts).

    Toutes les populations sont touchées

    Le changement climatique touche l’ensemble des habitants de la planète. Quatorze citoyens se sont mobilisés pour le lancement de cette initiative. Les ONG cherchent à mobiliser les citoyens en leur faisant signer « L’affaire du siècle » afin qu’ils s’engagent pour ce changement climatique et faire réagir l’Etat. « En apportant un soutien à la démarche, il donnent la possibilité de faire entendre leur voix avant et pendant le procès », sourient les organisateurs.

    « Depuis 1999 j’ai vécu trois tempêtes centennales. Je constate ce changement climatique parce que mon village est situé à -5 mètres sous le niveau des plus hautes mers. A chaque fois que la houle gronde au fond du jardin on se rappelle de Xynthia (tempête ayant frappé la côte Atlantique en 2010, ndlr). Je lutte pour, parce que si on baisse les bras, c’est foutu » témoigne notamment Jean-François Périgné, éleveur de moules à Oléron, sur la côte Atlantique.

    Des Youtubers et plusieurs célébrités soutiennent cette action, comme l’actrice Marion Cotillard, l’humoriste Elie Semoun ou encore le chanteur Abd Al Malik.
    Les quatre associations espèrent gagner cette bataille. En 2013, les Pays-Bays ont aussi été attaqués par une ONG et des citoyens. L’Etat néerlandais a été condamné en appel pour rehausser son ambition climatique en octobre dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.