GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «Gilets jaunes»: les mesures d'urgence du gouvernement définitivement adoptées

    media Le Sénat a adopté définitivement le plan d'urgence du gouvernement ce vendredi 21 décembre. Reuters / Charles Platiau

    Le Sénat a voté définitivement, ce vendredi 21 décembre au soir, la loi de mesures d'urgence économiques et sociales. La droite majoritaire avait voulu un vote conforme à celui de l'Assemblée. L’issue du vote faisait donc peu de doutes mais l'opposition n'entend pas s'arrêter là.

    La majorité de droite a voulu jouer le jeu en votant le projet de loi sans l'amender. Un vote favorable qui n'empêche pas les Républicains de critiquer le texte. « C’est toujours plus de dette et la dette d’aujourd’hui, c’est les impôts de demain, et c’est les gilets jaunes d’après-demain, explique Bruno Retailleau, le président du groupe LR. C’est un texte qui va apporter des déceptions et aussi un certain nombre de divisions. Il y a des Français qui auront droit de bénéficier de ces mesures et d’autres qui n’auront pas le droit, il y a des entreprises qui pourront faire la prime exceptionnelle et d’autres qui ne le pourront pas ».

    Avis partagé par le sénateur républicain Roger Karoutchi. Pour lui, voter la loi était une question de responsabilité. Mais d'autres mesures doivent venir. « On peut aller plus loin sur les allocs familiales, le quotient familial, les retraités, peut-être peut-on un petit peu discuter quand même sur le point d'indice des fonctionnaires qui est gelé depuis longtemps. C'est une étape positive, mais c'est une étape, ce n'est pas un point d'aboutissement ».

    L'extrême gauche très critique

    Les critiques les plus virulentes viennent de l'extrême gauche. Pour le communiste Pierre Laurent, les mesures ne vont pas assez loin. « La question du smic est tenue à l’écart, la tenue de l’ouverture de négociations salariales dans les entreprises l’est aussi, beaucoup d’autres questions qui concernent directement le pouvoir d’achat ne sont pas concernées par le projet. Il y a énormément d’insuffisances et je pense que la demande sociale d’une véritable augmentation du pouvoir d’achat va demeurer très forte dans le pays », déplore-t-il.

    Les communistes ont décidé de ne pas voter tous les articles. La loi, validée par le Sénat, s’appliquera dès le début de l'année prochaine.

    Pour être capable de voter en trois jours un projet de loi d'urgence, il fallait la coopération étroite entre les deux assemblées et le gouvernement. Nos sénateurs, nos députés ont à la hauteur.

    Muriel Pénicaud, ministre du Travail 21/12/2018 - par RFI Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.