GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «Gilets jaunes»: violences et dérapages en marge de l'acte VI

    media Capture d’écran de la vidéo du journaliste Clément Lanot, sur les Champs-Elysées, à Paris, le 22 décembre. Un policier pointe son arme sur une foule menaçante. AFP PRESSELINE / AFP

    Il y a eu des heurts entre force de l'ordre en marge de l'acte VI des gilets jaunes à Nantes et aussi à Paris, samedi 22 décembre. Une vidéo notamment circule sur les réseaux sociaux et montre une scène particulièrement violente qui s'est déroulée sur les Champs-Elysées.

    C'est une scène de guérilla urbaine en fin de manifestation. Elle se déroule au croisement de l'avenue George V et les Champs-Elysées, ce samedi 22 décembre. Quatre policiers lancent des grenades, probablement lacrymogènes et de désencerclement, vers un groupe de manifestants.

    Déjà particulièrement excités, ceux-ci s'en prennent aux policiers, lançant des pierres, des trottinettes. Des coups de pieds et de poings sont échangés. Les forces de l'ordre tentent de fuir mais une moto se renverse. L'un des motards sort alors son arme à feu et met en joue les manifestants.

    Pour Gérald Rivière, porte-parole de l'Union nationale des policiers indépendants,  son collègue a eu raison. « La plupart des policiers sont policiers par vocation, mais on n'a pas vocation à se faire tuer et là on a frisé le correctionnel. C'est-à-dire qu'on a un policier qui sort son arme et il a raison. J'aurais fait exactement la même chose. Il a raison parce qu'il n'est pas là pour se faire lyncher. Parce que ces gens, s'ils arrivent à en choper un d'entre nous, qu'est-ce qu'ils vont faire ? Ils vont le massacrer. »

    Emmanuel Macron appelle à « l'ordre et la concorde »

    Laurent Nuniez, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, a expliqué que le motard a sorti son arme « en protection de ses collègues pour faire reculer les assaillants ».

    Le parquet de Paris a annoncé dimanche après-midi l'ouverture d'une enquête pour « violences volontaires » commises contre des policiers.

    Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, on recense plusieurs centaines de blessés côté forces de l'ordre et surtout côté manifestants. La main arrachée par une grenade à Bordeaux et Tours par exemple, où la perte d'un oeil après des tirs de flashball utilisés par les forces de l'ordre comme ce fut le cas à Paris.

    En déplacement au Tchad, Emmanuel Macron a appelé dimanche à « l'ordre et à la concorde », au lendemain de la nouvelle manifestation des gilets jaunes, marquée par quelques échauffourées. Le Premier ministre Édouard Philippe promet également la sévérité face à une « violence inouïe » et à « des gestes antisémites en plein Paris ». En effet, que ce soit dans le métro (lire ci-dessous) ou au Sacré-Coeur, des gilets jaunes ont été vus entonnant des chants aux connotations antisémites et effectuant un geste, la quenelle, de la même teneur. Main sur l’épaule et bras tendu, ce geste a été popularisé par Dieudonné M’Bala M’Bala, condamné plusieurs fois pour des propos racistes et antisémites.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.