Réécouter
Chronique de Mamane
Ruissellement
Mamane.
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Janvier
Dimanche 13 Janvier
Lundi 14 Janvier
Mardi 15 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le DAL passe Noël sous les fenêtres du ministère du Logement

    media Une illustration du mal-logement. Archives. ©In Pictures Ltd./Corbis via Getty Images

    L'association du Droit au Logement (DAL) a fêté Noël à sa façon mardi 25 décembre, dans l'après-midi. Une quarantaine de manifestants se sont retrouvés sous les fenêtres du ministère du Logement pour y déposer des cadeaux d'un genre un peu particulier. Une mise en scène pleine d'ironie pour dénoncer la politique du gouvernement à l'encontre des mal-logés et des locataires.

    Devant le ministère du Logement, Jade, 24 ans, donne de la voix. La jeune femme assure qu'elle manifeste pour la première fois de sa vie.

    « C'est parce que moi j'habite dans un studio avec mon conjoint et mes deux enfants. Ça fait quatre ans et demi, quasiment cinq ans qu'on essaye de se sortir de là. On vit dans la même pièce. En plus, il y a une mauvaise isolation. On a 120 euros d'électricité à payer par mois, alors qu'on fait attention. Donc, pour un studio, c'est énorme », témoigne-t-elle.

    Baisse des aides personnalisées au logement

    En ce jour de Noël, le DAL n'est pas venu les mains vides. Des cadeaux ont été emballés pour le ministre : des cafards morts dans un bocal pour dénoncer le mal-logement, une couverture de survie pour alerter sur les morts de la rue ou encore un billet de 5 euros, une référence à la baisse des aides personnalisées au logement.

    « Les conséquences sont qu'on va avoir de plus en plus d'expulsions, évidemment. Et puis, on a aussi la loi Elan, qui est une loi qui précarise les locataires. Nous, avec beaucoup de mesures anti-pauvres, il faut voir la précarité dans laquelle on va mettre les générations à venir. C'est terrible  », explique Jean-Baptiste Eyraud, le président du DAL.

    Le responsable associatif évoque aussi le mouvement des gilets jaunes. « Ils parlent du mal-logement sur les barrages, mais ça n'a pas été relayé. Parce que c'est aussi dans leurs revendications : zéro SDF, baisse des loyers, hausse des APL, plus de logements sociaux, lutte contre l'habitat indigne. Ils ont six, sept revendications qui sont très proches des nôtres, parce qu'ils vivent la même chose que nous. Il y a des gens qui travaillent la moitié du mois pour payer leurs loyers, vous savez », estime-t-il.

    Portés par deux jeunes enfants, les cadeaux sont déposés sur le perron du ministère. Une manière de se rappeler au bon souvenir du gouvernement pour le DAL qui, depuis plusieurs mois, demande à être reçu par le ministre du Logement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.