GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Marine Le Pen sort renforcée de la crise des gilets jaunes avant les européennes

    media La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen REUTERS/Max Rossi

    Après des semaines de colère et de manifestation, le Rassemblement national (RN), ex-Front national, est le seul parti politique qui sort gagnant de cette mobilisation des « gilets jaunes », selon les sondages. A sa tête, Marine Le Pen a su redresser la barre après l'élection présidentielle.

    En France, le Rassemblement national surfe en tête de tous les sondages à cinq mois des élections européennes. Avec 24 % d'intentions de vote, le parti devance désormais de cinq points La République en marche d'Emmanuel Macron, selon l'institut Odoxa. Marine Le Pen est même entrée dans le trio de tête des personnalités préférées des Français la semaine dernière juste derrière Alain Juppé et Nicolas Hulot.

    Pourtant après sa désastreuse prestation lors du débat d'entre-deux-tours à la présidentielle, les observateurs la jugeaient « finie ». Mais l'affaire Benalla, la démission de plusieurs ministres et surtout la crise des gilets jaunes lui ont redonné toute la matière pour attaquer l'exécutif. La colère d'une France populaire marginalisée représente précisément l'ADN du Rassemblement national.

    Si Marine Le Pen et son parti sortent fortifiés de l'année 2018, ce n'est pas le cas de toute la droite. Les Républicains, eux, continuent de plonger, grands perdants de la crise des gilets jaunes. Ils reçoivent à peine 8 % d'intention de vote pour les élections européennes à venir. Laurent Wauquiez a lui-même reconnu des erreurs, des problèmes de stratégie et de communication, dans un message envoyé aux militants il y a quelques jours.

    Gilets jaunes: portraits d'une France en colère

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.