GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La France expérimentera le cannabis thérapeutique dès 2019

    media La France expérimentera l'usage du cannabis thérapeutique dès 2019 (photo d'illustration). Lars Hagberg / AFP

    L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a jugé « pertinent » d’autoriser l’usage de cette plante pour les patients « dans certaines situations cliniques » et « en cas de soulagement insuffisant ou d’une mauvaise tolérance des thérapeutiques, médicamenteuses ou non ». Un comité d’experts avait donné son feu vert le 13 décembre 2018 à cet usage.

    L’usage du cannabis, version thérapeutique, sera très encadré. Pas question de fumer un joint parce qu'au-delà de la mauvaise image de la fumette, la combustion tout comme pour le tabac comporte des risques cancérigènes pour la santé. Les experts devront définir la dose et comment administrer ce cocktail de molécules. Par exemple grâce à un spray, par inhalation, par gélule, par des gouttes ou suppositoires voire même grâce à des huiles. D'autres pistes sont aussi envisagées, par voie sublinguale comme pour les granules homéopathiques ou encore à travers la pose d’un patch.

    Il est également indispensable de tenir un registre afin d’évaluer ses bienfaits mais peut-être aussi ses risques. De plus, les endroits qualifiés pour le distribuer et par qui devront également être définis, soit par des médecins généralistes ou des spécialistes. Enfin, les experts devront établir un prix et dans quelles conditions il peut être remboursé par la sécurité sociale. Certains utilisateurs évoquent une centaine d’euros mensuels.

    Sans oublier les lieux autorisés pour faire pousser cette plante car si certains la produisent déjà illégalement dans leur jardin pour leur consommation propre, cette mesure gouvernementale en direction de la légalisation du cannabis va réclamer une culture largement plus importante. Aujourd’hui entre 300 000 et un million de personnes pourraient en bénéficier.

    Une consommation qui existe déjà

    Certains patients en consomment déjà mais sont hors-la-loi. Il y a aussi ceux qui se fournissent là où la consommation est autorisée comme en Suisse. Les témoignages montrent une nette amélioration chez les malades notamment en ce qui concerne la sclérose en plaque, par exemple, une pathologie très douloureuse comme de fortes céphalées et douleurs musculaires.

    Les thérapies médicamenteuses produisent de nombreux effets indésirables d’un point de vue gastrique, hépatique et rénal. C'est pourquoi ce choix du cannabis est apparu aux yeux de certains comme indispensable. À cela s'ajoute les problèmes des maladies que la Marijuana peut apaiser sans aucune aide de médicaments dits « classiques .» Dans ce contexte l’encadrement et la réglementation seront indispensables en accompagnant les bénéficiaires et donc mieux les identifier rappelle les experts de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

    Prendre exemple sur les autres pays

    La Suisse n'est pas le seul pays à autoriser l'usage médical du cannabis. Plusieurs États américains l'autorisent mais aussi le Canada où la vente thérapeutique est légale depuis 2001. Ainsi qu’une vingtaine en Europe, la Croatie, la Norvège, Israël mais encore la Turquie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.