GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Plus de 10 millions de visiteurs au Louvre en 2018

    media Pour la première fois dans l'histoire des musées, le Louvre a dépassé la barre des 10 millions de visiteurs en 2018. RFI/Thuy Duong

    L’année 2018 a été celle de tous les records pour le musée du Louvre qui a accueilli 10,2 millions de visiteurs, une hausse de 25% par rapport à l’année précédente. Aucun musée dans le monde ne fait mieux, un succès dû à la richesse inégalée du site parisien mais aussi à des travaux de modernisation et à une communication intelligente qui touche toutes les populations.

    C’est un succès qui ne se dément pas. En 2018 le musée du Louvre, situé dans le 1er arrondissement de Paris en plein cœur de la capitale, a établi un nouveau record en recevant sur les douze derniers mois 10,2 millions de visiteurs. C’était la première fois qu’un musée attirait plus de 10 millions de personnes sur une année calendaire, une popularité qui réaffirme le rayonnement exercé par cette institution culturelle, riche de 554 000 œuvres et objets, répartis sur 72 735 m2 sur une chronologie qui part de l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle. Le précédent record, établi en 2012, était de 9,9 millions de visiteurs au Louvre.

    Ce chiffre était un peu retombé depuis, notamment en raison des attentats de 2015 qui avaient fait baisser la fréquentation, laquelle avait atteint les 8 millions en 2017, soit 25% de moins que sur les douze derniers mois. Le regain d’affluence ne doit rien au hasard, il est le fait de plusieurs facteurs. « Entre 2016 et 2018, on a créé une nouvelle bagagerie, une nouvelle billetterie et l’année dernière nous savons mis en place un nouveau centre d’accueil des groupes mais aussi la vente en ligne des billets », a expliqué au micro RFI de Clément Billardello, Jean-Luc Martinez, le président-directeur du musée. Ainsi, un billet sur trois a-t-il été acheté en ligne.

    Modernisation

    L'exposition Delacroix a connu un succès rtentissant en 2018. REUTERS / Régis Duvignau

    Les travaux de modernisation ont coûté au total 60 millions d’euros, somme financée en grande partie grâce à l’argent versé dans le cadre de l’accord avec le Louvre Abu Dhabi, antenne inaugurée il y a un an dans les Émirats arabes unis. « C’est-à-dire qu’aujourd’hui, on peut réserver un créneau d’horaires avec la possibilité d’entrer sans faire la queue, ou en ne faisant la queue que moins de 30 minutes », précise Jean-Luc Martinez. L’année 2018 a été marquée par une forte hausse du nombre de visiteurs étrangers, lesquels représentent les trois quarts de l’affluence. Si les Américains restent encore les plus nombreux chez les étrangers (1,5 million), ils sont suivis de près par les ressortissants de l’Union européenne mais aussi par les Chinois (près d’1 million de visiteurs l’an dernier).

    En un clic ►►► le site officiel du Musée du Louvre

    Présentée du 29 mars au 23 juillet 2018, l’exposition « Delacroix (1798-1863) » a connu un succès retentissant avec une moyenne de plus de 5 000 spectateurs par jour pour un total de 540 000 visites en quatre mois de temps, le plus grand succès jamais enregistré pour une expo isolée, notamment grâce à onze ouvertures nocturnes durant le mois de juillet. Toujours à la pointe de la modernité, le musée n’a pas hésité non plus à ouvrir ses portes en pleine nuit aux artistes américains Beyoncé et Jay-Z qui y ont enregistré un clip qui a fait le tour du monde et contribué à toucher un nouveau public. Le Louvre est également très présent sur les réseaux sociaux avec respectivement 2,7 millions et 2,4 millions d’abonnés sur Facebook et Instagram alors que son compte Twitter compte 1,54 million de « followers ».

    Démocratisation

    La Joconde de Léonard de Vinci reste l'une des principales attractions du musée. REUTERS/Charles Platiau

    Désireux d’attirer tous les publics, le Louvre développe ce qu’il nomme la « démocratisation culturelle » grâce à des offres gratuites qui touchent un spectre très large comme les moins de 26 ans venant de l’Union européenne et les moins de 18 ans issus des autres pays mais aussi les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires de minima sociaux et les demandeurs d’asile, les professionnels de la culture, sans oublier les journalistes.

    Le Louvre annonce d’ailleurs que 40% de ses visiteurs entrent sans rien avoir à débourser, une offre de gratuité qui va cette année s’étendre à « la Nocturne du samedi », le premier samedi de chaque mois, de 18h00 à 21h45, à partir du 5 janvier. L’année 2019 sera marquée par deux évènements majeurs : le trentième anniversaire de l’inauguration de la Pyramide construite entre 1985 et 1988 par Ieoh Ming Pei au mois de mars et une rétrospective inédite de Léonard de Vinci pour le cinq centième anniversaire de la mort du peintre, expo programmée du 24 octobre 2019 au 24 février 2020.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.