GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Détroit d'Ormuz : Londres dénonce «la saisie inacceptable» de «deux navires» par l'Iran
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    • Iran: les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un tanker britannique
    • Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider
    • Drone iranien: «Aucun doute, nous l'avons abattu» (Trump)
    • Tour de France 2019: Alaphilippe remporte le contre-la-montre et conforte son maillot jaune
    France

    France: le gouvernement peine à organiser le «Grand débat national»

    media Le Premier ministre Edouard Philippe (d) et le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux lors d'une conférence de presse à Paris, le 9 janvier 2019. Christophe Ena/Pool via REUTERS

    A six jours du début du « Grand débat national » destiné à répondre à la crise des « gilets jaunes » en France, le gouvernement doit encore régler plusieurs questions. Et d'abord le remplacement de Chantal Jouanno, qui devait l'organiser. « Nous serons prêts », a assuré le Premier ministre Edouard Philippe à l'issue du séminaire gouvernemental de rentrée ce mercredi 9 janvier.

    « Je regrette » cette démission, qui, en intervenant « tard dans le processus », ajoute « une complexité supplémentaire », a reconnu Edouard Philippe. Sans s'avancer, il a indiqué qu'il détaillerait lundi prochain les modalités finales du débat, après d'ultimes réunions à Matignon avec les partenaires sociaux et les élus. Afin d'offrir, selon lui, « l'ensemble des garanties qui permettront aux Français de constater que ce débat impartial (...) est transparent et surtout utile ». « Débattre, c'est aussi tenir compte de ce qui a été dit (...) et nous affirmons clairement notre volonté de tenir compte de tout ce qui aura été dit », a-t-il assuré.

    Edouard Philippe a beau n'y voir qu'une « péripétie », répéter que « ce ne sont pas les personnes qui comptent », le départ de Chantal Jouanno ne facilite pas la tâche du gouvernement. L'exécutif doit maintenant trouver une solution dans l'urgence. Et il n'a pas le droit à l'erreur. Pas question d'être accusé d'organiser un débat joué d'avance et partial.

    Matignon et l'Elysée ont déjà plusieurs noms en tête pour choisir des « garants incontestables », selon les mots d'Edouard Philippe. L'idée d'un collège de plusieurs personnalités, de droite, de gauche et de la société civile, circule mais toutes les options sont sur la table.

    Car il faudra convaincre les perles rares de s'embarquer dans une mission périlleuse. Leur CV, leurs déclarations passées, leur salaire seront scrutés à la loupe. Le Premier ministre se donne encore un peu de temps pour trouver le bon casting et pour baliser plus précisément les sujets abordés lors des réunions. Les arbitrages de l'exécutif ne seront pas annoncés avant lundi, à la veille du lancement du débat.

    D'ici là, le porte-parole du gouvernement a prévenu : pas question de mettre sur la table du débat l'IVG, la peine de mort ou encore le mariage pour tous. « Le Grand débat, ce n'est pas le grand déballage », a averti Benjamin Griveaux. Pas question de revenir sur ces « avancées conquises de haute lutte ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.