GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    • Iran: les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un tanker britannique
    • Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider
    • Drone iranien: «Aucun doute, nous l'avons abattu» (Trump)
    • Tour de France 2019: Alaphilippe remporte le contre-la-montre et conforte son maillot jaune
    • Kosovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, annonce sa démission
    France

    «Grand débat national», mode d'emploi

    media Un cahier de doléances dans le hall d'accueil de la mairie de Grand Bourgtheroulde (Eure) où Emmanuel Macron doit officiellement lancer le «grand débat national» mardi 15 janvier. REUTERS/Benoit Tessier

    Le « grand débat national » est lancé ce mardi 15 janvier en France. Emmanuel Macron se rend en Normandie pour donner le coup d'envoi de cette consultation censée répondre à la crise des « gilets jaunes ». Le chef de l'Etat va rencontrer des maires. Les élus locaux seront en première ligne pour organiser ces trois mois de débat. Pour garantir l'indépendance des échanges, assurer la remontée des doléances, le gouvernement cherche encore un plan B après le départ de Chantal Jouanno. La présidente de la Commission nationale du débat public s'est retirée à cause de la polémique sur son salaire. Pour la remplacer, le Premier ministre veut un collège de garants. Mais ils ne sont toujours pas connus.

    Le débat, qui doit être formellement lancé par Emmanuel Macron mardi dans l'Eure, durera deux mois, jusqu'au 15 mars. Première forme : des « réunions d'initiatives locales », qui seront organisées « partout en France, à l'initiative de maires ou de citoyens », a confirmé le Premier ministre.

    A compter du 21 janvier, les contributions des Français pourront être déposées sur le site www.granddebat.fr ou envoyées par courrier postal à la « mission grand débat » (244, boulevard Saint-Germain, Paris VIIe). La liste des débats organisés dans chaque région figurera sur le site internet, où les organisateurs pourront déclarer la tenue d'un débat.

    Des « kits méthodologiques » et des fiches thématiques sur les thèmes débattus (fiscalité et dépenses publiques, organisation des services publics, transition écologique, démocratie et citoyenneté, déclinés en 35 questions), seront distribués aux organisateurs pour faciliter la tenue de débats. Des stands de proximité seront installés « dans des lieux de passages du quotidien ».

    Enfin, dans la phase finale du débat, à partir du 1er mars, des « conférences citoyennes régionales » seront comme prévu organisées. Réunissant dans chaque région un groupe représentatif d'une centaine de personnes tirées au sort, ils « pourront participer à l'élaboration de pistes concrètes, donner leur avis sur ce qui ressort des premières semaines du grand débat national et nourriront ainsi la réflexion sur les suites à donner », selon Matignon.

    Reprise en main de l'exécutif ?

    Pour piloter l'animation du débat, deux ministres ont été désignés par le Premier ministre : Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon « se chargeront de faire vivre le débat, en suivre l'évolution et d'organiser la mobilisation de tous pour faire de ce grand débat un succès démocratique », selon Matignon.

    Edouard Philippe a défendu ces nominations, qui suscitent des inquiétudes sur une possible reprise en main de l'exécutif sur le débat, après la fin de mission de la Commission nationale du débat public et de sa présidente Chantal Jouanno.

    Un collège de cinq « garants » va par ailleurs être nommé pour « garantir l'indépendance » de l'exercice, mais ces nominations devront encore attendre vendredi, alors que la naissance de ce grand débat se fait dans la douleur. Deux de ces cinq personnes seront désignées par le gouvernement, tandis que les trois autres seront nommées respectivement par les présidents de l'Assemblée nationale, du Sénat et du Conseil économique, social et environnemental.

    Mission bénévole pour les « garants »

    La recherche des perles rares est difficile. Le poste risqué. Leur CV, leurs déclarations passées, seront scrutés à la loupe. Sans compter que la mission sera bénévole. L'exécutif ne veut pas d'une nouvelle polémique sur les salaires.

    Le gouvernement va également proposer « à toutes les formations politiques représentées à l'Assemblée nationale ou au Sénat » de participer à un « comité de suivi, chargé de veiller au plein respect du principe de pluralisme ». La mission du grand débat national et les ministres en charge réuniront également « régulièrement » les partenaires sociaux, les acteurs associatifs et les associations d'élus.

    Dans sa lettre aux Français diffusée dimanche soir, le président Macron a assuré que les propositions serviraient à l'élaboration d'un « nouveau contrat pour la Nation », dont il rendra compte « dans le mois qui suivra la fin du débat ».

    Le gouvernement rendra publiques toutes les contributions et « prendra en compte tous les avis et propositions », « selon les principes de transparence, de pluralisme et d'inclusion, de neutralité, d'égalité, de respect de la parole de chacun ».


    ► REPORTAGE

    Selon un sondage Opinionway, un Français sur deux envisage de participer au « grand débat national ».

    Ils veulent faire ça pour apaiser le mouvement, mais leur réponse c'est déjà tout prévu

    Reportage dans les rues de Bourges 15/01/2019 - par Pauline Gleize Écouter

    → À la Une de la revue de presse : c’est presque parti pour le « grand débat » !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.