GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Jean-Luc Mélenchon remercie les «gilets jaunes» lors de ses vœux

    media Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon lors de ses voeux à Marseille, le 18 janvier. Christophe SIMON / AFP

    Jean-Luc Mélenchon affiche un soutien sans faille aux « gilets jaunes ». Lors de ses vœux vendredi 18 janvier et à la veille de « l’acte X », le leader de la France insoumise a appelé ses troupes à descendre dans les rues sans s’en prendre aux journalistes, ni aux policiers. Jean-Luc Mélenchon en a également profité pour répondre à tous ceux qui le critiquent ces derniers temps.

    Avec notre envoyée spéciale à Marseille, Marine de La Moissonnière

    La révolution populaire est en marche, selon Jean-Luc Mélenchon. « Vous aviez cru effacer de la France le souvenir du Front populaire, vous pensiez avoir effacé Mai 68, vous pensiez avoir effacé Mai 81, et bien non, nous revoilà, porteurs de nos espérances, de nos volontés de combat et de changement. Merci les "gilets jaunes" ! ».

    Le leader de la France insoumise, qui cherche à capitaliser sur le mouvement des « gilets jaunes », insiste sur la similitude entre leurs revendications et ses idées. Il rejette, en revanche, toute ressemblance avec Marine Le Pen : « Nous sommes pour la retraite à 60 ans. Pas elle, donc nous n’avons rien à voir. Nous sommes pour l’impôt sur le capital et les 14 tranches, pas elle. Donc nous n’avons rien à voir. Enfin qui applique des parties du programme du Front national ? Ce n’est pas nous, c’est monsieur Macron ».

    Jean-Luc Mélenchon tape aussi sur ceux qui le critiquent, notamment à gauche. « Ce pauvre Faure, qui dit l’autre jour "la dérive populiste". De quoi parlez-vous enfin ? Je ne dérive pas, je suis avec le peuple, je l’ai toujours été. J’ai essayé de l’être, et je continue ».

    Ne pas s'en prendre aux journalistes

    Il a également demandé à ce que les policiers ne soient pas pris à partie. Lui d'habitude si critique envers les médias a aussi pris la défense des journalistes.

    « Je ne crois pas qu’il soit utile de s’en prendre aux journalistes. Ça ne mène nulle part non plus. Et croyez-moi que si j’en parle comme ça, ce n’est pas par affection. Vous l’avez tous compris. C’est par raison. C’est ce que j’ai toujours dit et écrit. Ceux que vous avez sous la main, ce sont les soutiers, la plupart d’entre eux sont dans des contrats précaires, mènent une vie de chien. Quand vous les frappez, ceux qui les frappent, vous frappez les vôtres, ce sont les mêmes. Ils sont dans la même situation que vous. Ils ne sont pas comptables de ce que racontent les gens qui sont au chaud sur les plateaux, et qui les mettent dans des situations ensuite ingérables ».

    A la fin de son discours, le député réitère son appel à la mobilisation et rappelle aux « gilets jaunes » que la véritable responsable de leur colère est l’Union européenne (UE). La campagne pour les élections européennes semble bel et bien lancée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.