GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Emplois, fiscalité: le rapport accablant d'Attac sur les entreprises du CAC 40

    media Attac pointe la politique des grandes entreprises en matière d'emplois, d'évasion fiscale, d'environnement... ERIC PIERMONT / AFP

    Dans une étude publiée à deux jours du forum économique de Davos, qui commence mardi, Attac épingle les entreprises du CAC 40. Avec leurs pratiques fiscales et environnementales, elles ont « un impact désastreux pour la société et la planète », selon l'association altermondialiste.

    Répartition des bénéfices, fiscalité et impact sur l'environnement... Attac fait un constat accablant après avoir examiné minutieusement les rapports annuels des plus importantes capitalisations boursières françaises sur les huit dernières années.

    « Beaux discours »

    Le porte-parole de l'association distingue « les beaux discours » que tiennent les patrons des grandes entreprises et la réalité. Le nombre de salariés de ces sociétés aurait diminué de près de 20% et dans le même temps, les bénéfices cumulés de ces entreprises auraient augmenté de plus de 9%.

    L’étude d’Attac donne l’exemple emblématique de Michelin : le chiffre d’affaires du fabricant de pneus est en hausse de 22% et ses effectifs en France ont baissé dans les mêmes proportions.

    Hausse continue des salaires des dirigeants

    L’association altermondialiste s’indigne aussi d’une hausse continue des salaires des dirigeants : une augmentation plus importante que pour le salaire moyen. Mais les vrais gagnants, ce sont les actionnaires, avec une hausse des dividendes de 44%, au moment où les grands groupes, de plus en plus rompus dans l'optimisation fiscale, payent de moins en moins d’impôts. Attac accuse ces grandes entreprises de « champions de l’évasion fiscale ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.