GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    France

    Parcoursup: le Défenseur des droits exige plus de transparence sur le dispositif

    media Depuis son lancement, la plateforme du gouvernement pour l'affectation des futurs bacheliers français a connu de nombreuses critiques. AFP/Lionel Bonaventure

    Alors que plusieurs centaines de milliers de lycéens et d'étudiants en réorientation commencent dès ce mardi 22 janvier leur inscription sur la plateforme Parcoursup, Jacques Toubon, le Défenseur des droits, demande plus de transparence sur ce dispositif.  Il vient de rendre ses recommandations sur le fonctionnement de cette plateforme vivement critiquée.

    Jacques Toubon pointe du doigt certains critères jugés potentiellement discriminatoires, à savoir le lieu de résidence ou le lycée d'origine. Des critères qui seraient utilisés pour sélectionner les bacheliers. Ceux qui sont particulièrement visés seraient les lycéens de banlieue qui n'auraient pas les mêmes chances que les autres pour accéder aux universités parisiennes.

    Pour faire taire ces soupçons, le défenseur des droits fait une série de préconisations. Selon lui, il est nécessaire que les lycéens aient toutes les clés en main pour formuler leurs vœux. Dix vœux au maximum. Et en particulier, selon Jacques Toubon, ils doivent pouvoir connaître le contenu exact et la manière d'évaluation de leur candidature. Et cela dès leur inscription sur la plateforme.

    Jacques Toubon recommande aussi au gouvernement de rendre publiques toutes les informations relatives au traitement, y compris algorithmiques qui vont permettre l'évaluation des dossiers des candidats et leur affectation dans un établissement. De la transparence et encore plus de transparence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.