GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: premier déplacement des têtes de liste LR aux Européennes

    media Laurent Wauquiez parle avec des employés d'une entreprise de l'est de la France, tandis que François Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean se tiennent en retrait, le 1er février 2019. SEBASTIEN BOZON / AFP

    Trois jours après leur désignation sur la liste Les Républicains pour les élections européennes, le trio François-Xavier Bellamy Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean a fait son premier déplacement de campagne. Les trois candidats ont accompagné leur chef de parti, Laurent Wauquiez, lors d’un déplacement dans l’est de la France.

    Avec notre envoyée spéciale à Belfort, Anne Soetemondt,

    C’est un trio timide qui entame sa première visite de campagne dans une entreprise du bâtiment. François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean se tiennent en retrait, derrière un Laurent Wauquiez rompu à l’exercice et qui prend beaucoup de place.

    Premier sursaut quelques minutes plus tard : cravate nouée autour du cou, François-Xavier Bellamy engage le dialogue avec le chef d’entreprise sur la question de l’apprentissage. Il rappelle qu’avec cette « première visite », ils sont bien trois à entamer cette campagne. Le professeur de philosophie clame sa « joie d’être ici pour aller au contact ».

    Un contact qui intervient 300 mètres plus loin. Alors que Laurent Wauquiez et son trio quittent les lieux, François-Xavier Bellamy suit, seul, le patron du parti et se retrouve confronté à un barrage de gilets jaunes. « On a travaillé pendant 44 ans. On nous pique encore de l’argent sur nos retraites. Quand vous pensez qu’il y a des Français qui, le 15 du mois, n’arrivent plus à remplir leur frigo, est-ce que c’est normal ? », demande l’un d’entre eux. Pas de réponse concrète, François-Xavier Bellamy est déjà loin.

    Ses deux colistiers, Agnès Evren et Arnaud Danjean n’auront quasiment pas ouvert la bouche de l’après-midi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.