GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Jean-François Ricard a été officiellement nommé à la tête du parquet national antiterroriste
    • Canicule en France: le mercure va encore grimper ce jeudi, journée la plus chaude; pollution à l'ozone et risques sanitaires à venir
    • Hôpitaux: plus de neuf Français sur dix soutiennent la grève aux urgences (sondage)
    • Commerce: Trump dénonce les taxes douanières «inacceptables» imposées par l'Inde
    • G20: le président chinois Xi Jinping est à Osaka pour participer à la réunion
    France

    «Gilets jaunes»: la semi-liberté pour l'ancien boxeur Christophe Dettinger

    media Christophe Dettinger au tribunal correctionnel de Paris, le 13 février 2019. Benoit PEYRUCQ / AFP

    L'ancien boxeur Christophe Dettinger, jugé pour avoir porté des coups contre deux gendarmes lors de « l'acte VIII » de la mobilisation des « gilets jaunes », a été condamné ce mercredi 13 février par le tribunal correctionnel de Paris à 30 mois de prison, dont 18 avec sursis.

    Pour les avocats de Christophe Dettinger, la peine prononcée ce mercredi contre lui a comme un air de victoire. L'ancien boxeur écope de 30 mois de détention, dont un an de prison ferme. Il pourra dans un premier temps passer ses journées dehors, ce qui lui permettra de retrouver sa famille et son travail, et ses nuits en prison. Il devrait obtenir très rapidement un aménagement de peine.

    Cette sanction «est tout de même un soulagement», reconnaît Hugues Vigier, « c'est un aménagement 'ab initio', qui n'est pas un aménagement complet parce que cet homme dormira encore en prison pendant un certain temps, mais en tout cas il pourra travailler, retrouver sa famille... Oui, c'est une décision qui globalement nous satisfait ; c'était un peu l'idée que nous avions... (d') une  peine ferme et sévère -un an ferme prononcé-, beaucoup moins que ce qui était requis, mais surtout aménagée dès le départ... » D'ici quelques mois, « deux ou trois sans doute », les avocats reviendront devant le juge d'application des peines pour lui demander de convertir cette mesure provisoire de semi-liberté en liberté conditionnelle.

    Des regrets exprimés à l'audience

    Cette indulgence a probablement été favorisée par les regrets qu'il a exprimés durant cette journée d'audience. L'accusation réclamait un maintien en détention. « Je suis coupable de ce que j'ai fait », a reconnu Christophe Dettinger d'une voix blanche. « J'ai honte de moi », « je m'en veux terriblement », a conclu l'ex-champion de France poids lourds-légers, les traits tirés par un mois de détention.

    A l'entendre, les coups qu'il a portés contre des gendarmes lors de « l'acte VIII » de la mobilisation des « gilets jaunes » relevaient presque de la légitime défense. Une injustice réparée en en commettant une autre, a-t-il expliqué. Rien ne justifiait un maintien en détention, assurent ses avocats, rappelant que Christophe Dettinger, bon père de famille -il a trois enfants-, citoyen sans accroc, n'a jamais jusque-là jamais été condamné par la justice. Il ne fera pas appel. L'ancien pugiliste ne veut avoir maille à partir avec la justice.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.