GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Concorde: à 50 ans, le «plus bel avion du monde» fait toujours rêver

    media Un Concorde d'Air France au décollage à l'aéroport international de Kansai en 1994. Spaceaero2/Wikimedia.org

    Le 2 mars 1969, le Concorde effectuait son premier vol. Cinquante ans plus tard, « le grand oiseau blanc » a cessé de naviguer mais il fait toujours rêver les amoureux des airs.

    « En août 2003, quelques semaines seulement après l’arrêt des vols, j’ai eu la chance et le bonheur de rencontrer André Turcat. Je m’en souviendrai tout ma vie », raconte très ému Louis Paulus, président de l’association Cap Avenir Concorde. Le Français André Turcat est en 1969 le premier pilote du « plus bel avion du monde », une machine de 62 mètres de long qui ne manque pas de supers qualificatifs. « Je suis fou amoureux de cet avion », confie de son côté Marc Filou, chef de cabine principal chez Air France.

    Il y a de quoi tomber sous le charme, car Concorde est jusqu’à nos jours une prouesse technologique mythique : un avion supersonic franco-britannique, volant à une altitude comprise entre 16 000 et 18 000 mètres (soit deux fois plus haut que les autres avions), le premier avion civil de l'époque à disposer de commandes de vol entièrement électriques et analogiques. Un bijou dont il fallait prendre soin, un avion « exigeant » à tous points de vue. Par exemple pour le mécanicien navigant qui devait effectuer de nombreux transferts de carburant afin de maintenir l’équilibre de l’avion entre les différentes phases, subsonique, supersonic etc.

    André Turcat, photographié aux commandes du Concorde, le 1er juin 1969, lors du Salon de l'aéronautique, au Bourget, près de Paris. STF / AFP

    Un avion unique en son genre

    « Il y avait plein de choses qui faisaient que c’était différent. On était aux limites de tout. Tout le monde se rendait compte que l’on faisait quelque chose d’un peu exceptionnel, se souvient Marc Filou. A chaque vol on avait l’impression de faire quelque chose qui sortait de l’ordinaire. »

    Si l’expérience Concorde s’achève en 20003, après l’accident de Gonesse près de Paris (2000) mais surtout pour des raisons économiques, la passion du supersonic perdure. Nul n’a oublié que durant 27 ans, il ne fallait que 3h30 à une centaine de passagers pour gagner New York depuis Paris, tout cela dans un luxe total. D’ailleurs, au sein d’Air France, on parle encore de la « famille Concorde ». Marc Filou se souvient du jour où il faisait les démonstrations de sécurité face à un passager qui le singeait, Michel Petrucciani, un habitué de Concorde et de son équipage.

    Une aventure légendaire aussi parce que nul avion autre que le Concorde jusqu’à présent est parvenu à recommencer ce genre de vols. « Pour se rendre compte de la vitesse du Concorde, raconte le chef de cabine principal, un commandant de bord a incliné l’avion pour nous montrer un avion "normal" qui se dirigeait comme nous vers New York. Au moment où on l’a vu, on le voyait reculer tellement nous allions vite, à la vitesse de la balle d’un fusil à la sortie du canon. » Soit environ 2 240 km/h…

    Un Concorde de la compagnie British Airways décolle de Londres pour son dernier vol le 26 novembre 2003. AFP PHOTO/CARL DE SOUZA

    Une histoire à entretenir

    « Aujourd’hui, nous accueillons les petits-enfants de celles et ceux qui ont vu naître Concorde », se félicite Louis Paulus. Au musée de Cap Avenir Concorde de Toulouse, la genèse de l’aventure est exposée, dont quelque 160 pièces de l’avion allant du train d’atterrissage avant jusqu’à la partie basse de la dérive. Et Louis Paulus de se souvenir : « Un jour j’ai demandé à un petit garçon de cinq ans s’il connaissait le Concorde. Il m’a dit : "C’était un avion qui était pointu à l’avant et qui avait une aiguille au bout" ».

    Le supersonic en effet est inoubliable à plusieurs titres, mais il se distingue surtout de tout autre avion commercial par sa forme, ses ailes delta triangulaires et son nez pointu. « Il avait un nez basculant, explique Marc Filou. Un nez et un pare-brise qu’on appelait la visière. Au roulage, au décollage et à l’atterrissage, le nez était tellement long par rapport au cockpit que, si on laissait le nez dans le prolongement de l’avion, les pilotes ne pouvaient rien voir à l’extérieur. Il y avait donc un système qui faisait que le nez se baissait. »

    Concorde a eu une avance technologique incroyable qui cela explique encore aujourd’hui la perpétuelle compétition entre Airbus et Boeing. La légende Concorde est telle que de nombreuses associations en son hommage ont vu le jour depuis les années 2000. Son 50e anniversaire est célébré un peu partout en France, mais aussi en Angleterre, en Allemagne et même aux Etats-Unis. Comme l’explique le président de Cap Avenir Concorde, le mythe n’est pas forcément venu des gens qui ont pu voyager à bord du supersonic (un vol Paris-New York dans les années 1990 coûtait 4570 euros), il est venu de tout un peuple qui a rêvé et qui s’est approprié cet avion. C’est simplement une fierté.


    → A noter : le musée de l’Air et de l’Espace célèbre le Concorde

    Le Concorde F-WTSS Prototype, qui a volé pour la première fois en 1969, ainsi que le Concorde F-BTSD Sierra Delta sont exposés au musée de l’Air et de l’Espace et accessibles à la visite les 2 et 3 mars pour fêter les 50 ans du premier vol. Visites commentées, exposition, conférences, simulateurs, quiz mais aussi des films : les visiteurs revivront la légende Concorde pendant un week-end exceptionnel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.