GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Jean-François Ricard a été officiellement nommé à la tête du parquet national antiterroriste
    • Canicule en France: le mercure va encore grimper ce jeudi, journée la plus chaude; pollution à l'ozone et risques sanitaires à venir
    • Hôpitaux: plus de neuf Français sur dix soutiennent la grève aux urgences (sondage)
    • Commerce: Trump dénonce les taxes douanières «inacceptables» imposées par l'Inde
    • G20: le président chinois Xi Jinping est à Osaka pour participer à la réunion
    France

    Rétention: manifestation à Paris contre des politiques «hyper répressives»

    media Depuis janvier 2019, la durée maximale de la rétention a doublé, passant de 45 à 90 jours (illustration). BERTRAND LANGLOIS / AFP

    Des dizaines de personnes se sont mobilisées ce dimanche 3 mars à Paris pour dénoncer la loi asile-immigration qui double la durée de rétention, de 45 à 90 jours,  et les conditions de vies jugées intolérables.

    Rassemblés sur le parvis de la gare du nord, les manifestants brandissent un drap blanc. « Solidarité avec les réfugiés dans les centres de rétention », est-il inscrit. Tous sont venus protester contre les mauvaises conditions d’accueil réservées aux migrants. « Dans ce centre, la nourriture n'est pas bonne. Et si tu tombes malade là-bas, c'est l'enfer absolu », dénonce Pikolé Mia Mi, un sans-papiers de 32 ans.

    « Un scandale d'enfermer des gens qui n'ont rien fait »

    Dans le cortège, de nombreux collectifs de soutiens aux réfugiés sont présents pour faire entendre leur cause. C'est le cas de Louise, du collectif La Chapelle Debout. « Globalement, on dénonce les politiques hyper répressives qui criminalisent toujours plus les étrangers, notamment les sans-papiers. Ce qu'on dénonce, ce sont les centres de rétention qui sont un peu la pierre angulaire de ces politiques-là. »

    Encerclées par des forces de l'ordre sur le qui-vive, des personnes de tout âge font part de leur indignation. « C'est déjà un scandale d'enfermer des gens qui n'ont rien fait, qui sont innocents, qui sont en détresse, qui fuient des situations intenables. Qu'en plus, nous, on les enferme comme des criminels, c'est insupportable », estime Jeanne, une retraitée. Depuis début janvier, plus d’une centaine d’étrangers en centres de rétention administrative sont entrés en grève de la faim.

    → A LIRE : Centre de rétention : des parlementaires de gauche dénoncent un «enfermement répressif»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.