GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Il est nécessaire de «restaurer l'ordre» à Hong Kong (ministère chinois de la Défense)
    • Fusillade en Californie dans la ville de Fresno: quatre morts et six blessés (police)
    • Manifestations et violences en Iran: Téhéran condamne le soutien de Washington à des «émeutiers»
    • Biélorussie: aucun représentant de l'opposition n'a été élu aux législatives (résultats officiels)
    • «Déchets, ça déborde! On fait quoi?» Journée spéciale ce lundi sur les antennes de RFI dès 6h TU (7h heure de Paris)
    • Hong Kong: la loi interdisant le port du masque est jugée anticonstitutionnelle (Haute cour)
    France

    «Gilets jaunes»: enquêtes sur de possibles violences policières à Toulouse

    media Les secouristes bénévoles des «gilets jaunes» viennent en aide à un manifestant aspergé de gaz lacrymogène par un policier à Toulouse, le 9 février 2019. ERIC CABANIS / AFP

    En France, le parquet de Toulouse annonce avoir ouvert deux enquêtes pour de possibles violences policières filmées lors du dernier samedi de mobilisation des « gilets jaunes » dans la ville rose.

    Des enquêtes ont été ouvertes après l'émotion suscitée sur les réseaux sociaux par deux vidéos. Dans l'une d'elles, un homme en fauteuil roulant est aspergé de gaz lacrymogène.

    La scène s'est déroulée en fin de manifestation, samedi 2 mars, dans le centre de Toulouse. Sur les images, on peut voir un homme en fauteuil roulant vêtu d'un gilet jaune en train de discuter avec un membre des forces de l'ordre. Il tente visiblement de récupérer son masque de protection qu'il vient de se faire confisquer. Devant son insistance, le fonctionnaire semble excédé et finit par l'asperger dans les yeux de gaz lacrymogène.

    Interrogé par le quotidien régional La Dépêche du Midi, Pascal Bourré, handicapé hémiplégique, explique qu'il tentait alors simplement de passer ce cordon de policiers pour rentrer chez lui.

    Dans une seconde vidéo, on voit une femme échanger avec les forces de l'ordre avant d'être soudainement matraquée et projetée au sol avec l'homme qui l'accompagne. Concernant cette dernière affaire, la préfecture de Haute-Garonne justifie l'intervention des forces de l'ordre : invité à circuler, le couple aurait proféré des insultes à l'encontre des policiers.

    Deux enquêtes ont donc été ouvertes par le parquet de Toulouse pour identifier les fonctionnaires de police et déterminer les circonstances exactes de ces deux affaires qui ont choqué les réseaux sociaux ces dernières heures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.