GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Affaire Benalla: l'audition discrète d'Ismaël Emelien

    media Ismaël Emelien, alors conseiller spécial d'Emmanuel Macron, le 14 mai 2017, à Paris. Martin BUREAU / AFP

    C'était quelques semaines avant sa démission du poste de conseiller spécial d'Emmanuel Macron. Ismaël Emelien a été entendu discrètement par la police des polices le 16 janvier dernier. L'ancien responsable de la communication de l'Elysée a été interrogé par l'IGPN sur son rôle dans l'affaire Benalla et notamment dans la diffusion d'images de vidéosurveillance de la préfecture de police de Paris. Des images illégales que l'Elysée n'aurait jamais dû avoir en sa possession.

    Lors de cette audition libre d'environ 3 heures, Ismaël Emelien reconnaît avoir aidé Alexandre Benalla à allumer un contre-feu médiatique. Pas pour organiser la défense personnelle de l'ancien chargé de mission, mais celle du président de la République.

    Selon les procès-verbaux, Ismaël Emelien explique qu'Alexandre Benalla lui a remis un CD-ROM le 19 juillet dernier avec des images censées servir sa défense : on y voit le couple de manifestants du 1er mai violenté par Alexandre Benalla et Vincent Crase jeter des projectiles sur les forces de l'ordre. Il transmet alors la vidéo à un salarié de La République en marche (LREM) qui la publie sur un compte Twitter.

    Devant les enquêteurs, Ismaël Emelien plaide la bonne foi. Il pense alors qu'il s'agit d'images tirées des réseaux sociaux ou de webcam touristiques accessibles librement sur internet, en aucun cas d'images illégales de vidéosurveillance de la préfecture de police de Paris.

    Interrogé sur ses relations avec Alexandre Benalla, Ismaël Emelien assure qu'ils n'étaient pas en contact régulier. Pourtant, les SMS échangés montrent une certaine complicité. L'ancien conseiller spécial y donne à Alexandre Benalla le surnom de « Mano ».

    Depuis son départ de l'Elysée, Ismaël Emelien affirme avoir échangé par téléphone et par messagerie avec l'ancien chargé de mission, mais jure ne l'avoir jamais revu.

    (Re) lire : France: Ismaël Emelien quitte Emmanuel Macron

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.