GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Grand débat: la République en marche dévoile une trentaine de propositions

    media Stanislas Guerini, le délégué général du mouvement présidentiel La Republique en marche (LREM). REUTERS/Charles Platiau

    La République en Marche (LREM) a dévoilé ce dimanche après-midi ses propositions issues des quelque 3 500 contributions récoltées et des auditions réalisées par des groupes de travail autour du grand débat. Au total, le parti présidentiel présente une trentaine de propositions sur le vote blanc, les retraites et la démocratie directe.

    La principale suggestion du parti présidentiel est la réindexation des retraites sur l’inflation. Le Premier ministre y avait mis fin il y a 3 mois au grand dam des retraités.

    La République en marche propose aujourd’hui un retour à la normale. Ce qui ne manque d’ailleurs pas de faire sourire l’opposition notamment socialiste qui souligne que cette sous-indexation devait de toute manière prendre fin en 2020.

    Une autre proposition phare de LREM est d'introduire davantage de démocratie participative – une revendication des « gilets jaunes » avec la création d’une « proposition de loi citoyenne » à partir de la mobilisation d’au moins un million de citoyens. Une proposition qui pourrait ensuite être examinée sous forme de projet de loi par l’Assemblée.

    Le parti présidentiel propose par ailleurs une « meilleure prise en compte du vote blanc », pas de retour de l’ISF, mais « un alourdissement de l’impôt sur la fortune immobilière ».

    Egalement proposé, un transfert des départements à l’Etat pour le financement et la gestion de certaines aides sociales comme le RSA, le Revenu de solidarité active.

    Autant de propositions qui devraient être discutées avec le groupe à l’Assemblée nationale mardi prochain et qui s’ajouteront aux propositions de « l’ensemble des Français » tient à préciser Gilles Legendre, le patron des députés LREM qui insiste sur le fait que ces suggestions ne seront pas « nécessairement de futurs projets de loi ». A tout le moins, cela ressemble fort en tous cas à de véritables ballons d’essai.

    (Ré) écouter : Le grand débat est-il un succès (Débat du jour)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.