GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    • L'Union doit «laisser tomber» le filet de sécurité irlandais pour éviter un Brexit sans accord (Boris Johnson)
    • Allemagne: à Dresde, des milliers de manifestants se mobilisent contre l'extrême droite
    • Jour de l'Indépendance en Ukraine: la parade militaire annulée, mais défilé non officiel à Kiev
    • G7 : Emmanuel Macron et Donald Trump déjeunent ensemble avant le sommet (présidence française)
    • Amazonie: Emmanuel Macron appelle à «une mobilisation de toutes les puissances»
    • G7: «Les tensions commerciales sont mauvaises pour tout le monde», prévient Emmanuel Macron
    • G7: Emmanuel Macron appelle les anti-G7 «au calme» et les invite «à résoudre les problèmes ensemble»
    • L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, annonce Donald Tusk, le président du Conseil européen
    • Un accord UE-Mercosur est «difficilement» imaginable quand l'Amazonie brûle, avertit Donald Tusk (UE)
    France

    Réfugiés en France: Julien Boucher, nouveau patron de l'Ofpra

    media Les locaux de l'Ofpra à Fontenay-sous-Bois. RFI/Fabien Leboucq

    L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) va avoir un nouveau directeur. L'Elysée a proposé de nommer Julien Boucher à la tête cet office en charge des demandes de droit d'asile. En raison d'un désaccord dans différents ministères, cela faisait deux mois que le poste était vacant.

    C'est la fin d'un long bras de fer entre le ministere de l'Intérieur et le Quai d'Orsay. Le précédent directeur, Pascal Brice, était candidat à un nouveau mandat, mais place Beauvau, il agaçait, explique le journal Le Monde, car jugé trop indépendant par certains. Et puis, face à l'augmentation des demandes d'asile, les mêmes fustigeaient un certain laxisme de l'Ofpra.

    Des conditions « trop généreuses » d'accueil seraient octroyées. Certains ressortissants des pays de l'Est - par exemple l'Albanie et la Géorgie - profiteraient de celles-ci sans qu'ils aient besoin d'une protection internationale. Un avis partagé au sein de la Direction générale des étrangers de France (DGEF), pilotée par le ministère de l'Intérieur

    Un compromis nommé Boucher

    Le Quai d'Orsay soutenait le directeur sortant, mais, face au refus de Beauvau, il a fallu trouver un compromis. Ce sera le conseiller d'Etat Julien Boucher.

    Son rôle, comme l'indique un diplomate dans les colonnes du Monde : tenir la ligne du gouvernement tout en maintenant une certaine indépendance de l'Office. Après deux mois sans direction, il y avait urgence. L'année derniere, plus de 122 000 demandes d'asile ont été déposées en France, une hausse de 22% sur un an.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.