GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Climat: des dizaines de milliers de manifestants en France pour «la Marche du siècle»

    media Des milliers de personnes ont manifesté à Paris pour réclamer des mesures urgentes contre le réchauffement climatique, samedi 16 mars 2019. REUTERS/Charles Platiau

    Au lendemain de la grève mondiale des jeunes pour le climat, des milliers de personnes ont manifesté ce samedi 16 mars pour réclamer des actions plus concrètes contre le réchauffement climatique. Quelque 140 organisations ont appelé à manifester pour « la Marche du siècle ». 36 000 personnes selon la préfecture de police et 107 000 selon les organisateurs ont défilé à Paris.

    A Paris, la manifestation s'est élancée ce samedi 16 mars en début d'après-midi, avec un premier cortège très dense, mettant l’accent sur « l’urgence sociale » et « la convergence des luttes ». « Fin du monde et fin du mois, même combat », « Stop aux blablas, place aux actes », « Le gouvernement manque d’ambition, nous non », pouvait-on lire sur des pancartes.

    Dans la foule, étaient présents des « gilets jaunes » – en marge de leur manifestation parisienne – mais aussi des célébrités, notamment Emmanuelle Béart et Lucie Lucas, l’héroïne de la série Clem.

    Beaucoup de jeunes étaient là dans une ambiance plutôt bon enfant, rapporte notre journaliste sur place, Lucie Bouteloup : des manifestants déguisés en ours polaire, en girafes ou en poulpes, de la musique, des fanfares… Toutes les générations étaient présentes.

    C’est le combat urgent numéro un. Si on ne le gagne pas, on va tout perdre.
    Macia, manifestante de 70 ans

    « C’est le combat urgent numéro un. Si on ne le gagne pas, on va tout perdre », lance Macia, 70 ans. Beaucoup de jeunes étaient également présents dans la foule, au lendemain de leur mobilisation dans toute la France vendredi. Pour Bob, 20 ans, il est essentiel de « montrer qu’on est unis. Si on reste chez nous, rien ne va jamais se passer. Il faut agir ».

    Le cortège s'est ensuite dirigé vers l'Opéra Garnier pour rejoindre plusieurs collectifs de jeunes, avec notamment l’organisation sur place de « la Rave du siècle », avant de converger avec deux autres cortèges pour une marche vers la place de la République et un grand concert en fin d’après-midi.

    Ça se sent dans l’air qu’on respire, par tous les morts qui disparaissent tous les ans, -450 000 en France avec la pollution-, et puis le réchauffement climatique c’est aussi le niveau des mers qui monte… […] Il n’y a pas de conscience politique qui est là, donc il faut que la société civile, que les ONG, que les étudiants, que les lycéens se manifestent parce que c’est leur futur qui est en jeu.

    Reportage auprès de manifestants dans un des cortèges parisiens

    Lucie Bouteloup

    16/03/2019 - par RFI Écouter

    Près de 200 événements étaient répertoriés dans le pays par le collectif Citoyens pour le climat. Environ 140 organisations, de Greenpeace France à la Fondation Nicolas Hulot, avaient appelé à descendre dans la rue, estimant qu'il est « temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l'environnement, la société et les individus ».

    En province, la mobilisation a été importante dans les grandes villes. Plus de 350 000 personnes dans 220 villes de France se sont rassemblées selon les organisateurs. 8 000 manifestants se sont rassemblés à Montpellier, selon la préfecture. Ils étaient 2 500 à Marseille. A Lyon, les défenseurs du climat se sont mobilisés en masse. Ils étaient 30 000 selon le mouvement citoyen Alternatiba, organisateur de l'événement, et EELV, 18 000 selon les autorités.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.