GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Venezuela: remise en liberté du vice-président du Parlement
    France

    Grand débat national: les conférences citoyennes régionales s'invitent à Paris

    media Lors du grand débat national le 7 mars à Gréoux-les-Bains, le président de la République a répondu aux questions de l'assistance. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE / FRENCH-POLITICS POUR "LE MONDE"

    Après les assemblées citoyennes qui ont duré deux mois, place aux conférences citoyennes régionales qui durent jusqu'à ce samedi 16 mars. Ils sont près de 130 participants à échanger sur les quatre grandes thématiques imposées dans le cadre du grand débat national.

    La méthode est originale : les débatteurs ont été tirés au sort. Si certains ont décliné l'invitation, d'autres sont heureux d'être là et sont prêts à jouer le jeu pour améliorer les choses, à l'image de Ben Ali : « On a été tiré au sort comme tout le monde, apparemment par les numéros de téléphone. J’espère qu’on apprendra beaucoup de choses et qu’on pourra éventuellement pouvoir contribuer à quelque chose. On attend que les choses s’arrangent évidemment, que les grandes décisions soient prises par le pouvoir avant tout, et que la population adhère de son côté pour essayer d’améliorer les choses. »

    Si Ben Ali semble positif, ce n’est pas le cas de ce retraité, Patrick, qui lui est plus exigeant : « Quand on voit les thèmes qu’ils ont posés, moi ces thèmes-là ne m’intéressent pas. Il faut élargir. C’est pour ça que, dans les débats, il n’y a pas beaucoup de monde. Surtout les jeunes qui n’y vont pas. Ils ne sont pas intéressés par la politique parce que la manière dont c’est parti, les salariés, on les tire toujours vers le bas mais jamais vers le haut ».

    Tirage au sort

    Les quatre thèmes des conférences sont : la transition écologique, la fiscalité, la démocratie et l’organisation de l’Etat. Ces débats continuent le week-end prochain avec d’autres citoyens tirés au sort.

    Une méthode pas si évidente, explique Gaëtane Ricard-Nihoul, l'organisatrice de ces conférences citoyennes : « Le tirage au sort, ce n’est pas quelque chose de simple parce que, évidemment, il ne faut pas parler aux gens, il faut leur expliquer, il faut expliquer pourquoi finalement ils sont légitimes à faire ça. Certains disent : "mais non, je ne suis pas capable". Il faut leur expliquer qu’ils n’ont pas besoin d’être experts, il faut leur expliquer que tout le monde est le bienvenu, y compris ceux qui ne sont pas spécialement favorables au grand débat ou qui sont sceptiques, etc. Il y a un travail de conviction qui est important. Globalement, on s’attendait à plus ou moins 10% de gens qui diraient oui, on était un petit peu en dessous peut-être, vers 7 ou 8%. Notamment parce qu’on a agi dans des délais assez courts. »

    L'objectif de ces conférences citoyennes régionales est que chacun apporte sa pierre à l'édifice. « Une méthode qui est particulièrement intéressante et à mon avis, qui a du potentiel dans l’avenir de la démocratie, poursuit Gaëtane Ricard-Nihoul. Les conférences citoyennes dans cette deuxième phase apportent symboliquement de terminer par la parole citoyenne, et une parole citoyenne vraiment aléatoire où on a tiré au sort les personnes, symboliquement c’est fort. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.