GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France-grand débat national: des heures de discussions avec les intellectuels

    media Le débat avec les intellectuels à l'Elysée, le 18 mars 2019. Michel Euler/Pool via Reuters

    Comment sortir du grand débat national ? Quelques jours après la fin officielle de la première phase de l’opération lancée par l’exécutif pour sortir de la crise des « gilets jaunes », le président a débattu avec des intellectuels. Une soixantaine d’entre eux étaient conviés, hier, lundi 17 mars au soir à l’Elysée. Des économistes, des mathématiciens, des philosophes… une longue discussion de plusieurs heures pendant laquelle le président n’a fait aucune annonce, mais fermé plusieurs portes.

    Avec notre envoyée spéciale à l'Elysée, Anne Soetemondt

    « Merci monsieur le président pour cette rencontre. On n’imagine mal une telle rencontre aujourd’hui à la Maison Blanche »... Pas un mot plus haut que l’autre. Si plusieurs intellectuels s’emparent du micro pour critiquer la politique menée depuis dix-huit mois, la joute reste feutrée. L’heure est à l’analyse. Et à un début de réponse du président, du côté d’abord de la fiscalité : « On est rentré dans ce débat sur une taxe que payaient trop certains. Je ne crois pas qu’on en sorte en en faisant payer d’autres ».

    Pas de réponse...

    Comme sur le plan fiscal, sur le plan institutionnel, Emmanuel Macron ferme des portes plutôt qu’il en ouvre. Pas de réponse sur la proportionnelle par exemple ; par contre, le référendum d’initiative populaire (RIC), c’est non : « Si on pensait que c’était une progression favorable de notre démocratie de tout niveler et de dire en quelque sorte, la démocratie c’est un débat permanent entre toutes paroles qui se valent sans décision, ce serait dramatique. Donc on ne peut pas s’arrêter à la tyrannie d’une irréductible minorité. »

    Que des petits pas

    Non également au retour du cumul des mandats : une piste pourtant avancée par certains pour expliquer la déconnexion de certains élus : « Je ne suis pas sûr que multiplier les mandats permette de mieux sentir le territoire. Je pense que cela aussi est une question d’organisation du temps parlementaire », indique M. Macron. A quelques semaines de l’issue officielle du grand débat, Emmanuel Macron avance donc, mais à petits pas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.