GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Nathalie Loiseau, tête de liste LaREM aux européennes

    media Le Premier ministre français Edouard Philippe et Nathalie Loiseau, la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau, le 17 janvier 2019. JACQUES DEMARTHON / AFP

    Les visages se dessinent peu à peu sur la liste du parti présidentiel et du Modem aux européennes. C'est Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires européennes, qui va en prendre la tête. Elle a été intronisée ce mardi après avoir déposé sa démission du gouvernement qui sera effective mercredi après le Conseil des ministres. Son numéro deux sera l’écologiste Pascal Canfin.

    Nathalie Loiseau est en passe de devenir officiellement la tête de liste de la République en marche des Européennes. Il aura fallu beaucoup de temps et d’hypothèses au parti présidentiel pour en arriver là. Récemment encore, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, semblait tenir la corde avant de renoncer.

    Est-ce un choix par défaut ? A Nathalie Loiseau de démontrer que ce n’est pas le cas et que sa désignation est une vraie bonne idée pour mener la campagne face à des concurrents souvent très jeunes, comme la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, à peine 23 ans.

    Remaniement en vue

    A 54 ans, après une carrière de diplomate et une étape comme directrice de l’ENA, Nathalie Loiseau incarne, elle, l’expérience et la compétence sur les dossiers, un contrepied assumé par le parti présidentiel dont l’objectif est de défendre la relance du projet européen.

    Après sa désignation officielle comme tête de liste, Nathalie Loiseau va participer samedi à son premier grand meeting, une entrée en campagne sans transition pour celle qui doit renoncer à son ministère des Affaires européennes. Sa démission devrait d’ailleurs ouvrir la porte à un remaniement.


    C'est un "Loiseau", une alouette mais qui ne fait pas le printemps écologique (...) Qu’importe le casting, on sait tous que la vraie tête de liste, c’est Emmanuel Macron

    A l'Assemblée nationale, l'opposition critique la liste LaREM aux européennes 26/03/2019 - par Julien Chavanne Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.