GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Emmanuel Macron achève le grand débat national en Corse

    media Le président Emmanuel Macron s'exprime lors du grand débat national (image d'illustration). AFP PHOTO/Chistophe Simon

    La dernière étape du tour de France d'Emmanuel Macron dans le cadre du grand débat national a lieu en Corse, à Cozzano. Le chef de l'Etat doit y rencontrer des élus insulaires pour un ultime échange. Un échange auquel les deux dirigeants de l'île, Jean-Guy Talamoni et Gilles Siméoni, ont décidé de ne pas assister.

    Un boycott et un appel à une opération « île morte », c'est de cette manière que Jean-Guy Talamoni et Gilles Siméoni ont décidé d'accueillir Emmanuel Macron. L'interview du président de la République dans Corse-Matin il y a deux jours dans laquelle il a déclaré qu'il arrivait « disponible et volontaire » n'y a rien changé. Les deux dirigeants nationalistes reprochent au chef de l'Etat de ne pas entendre leurs revendications - notamment sur la co-officialité de langue corse ou le rapprochement des prisonniers - depuis sa dernière visite en février 2018 qui s'était conclue par un constat de désaccord profond.

    Cozzano ou rien

    Les deux hommes ne participeront donc pas au débat organisé autour d'Emmanuel Macron avec les élus à Cozzano, un village de montagne à une heure d'Ajaccio. Un débat qualifié de « show de communication » par Jean-Guy Talamoni. Et leur invitation à venir les rencontrer à l'Assemblée de Corse, lancée à Emmanuel Macron à la dernière minute, a été déclinée par le président de la République. Ce sera à Cozzano ou rien.

    Dans ce contexte, et alors que l'Ile vient d'être marquée par une série d'explosions et de tentatives d'attentats, le dernier déplacement d'Emmanuel Macron dans le cadre du grand débat risque donc d'être parasité par les problématiques politiques spécifiques de la Corse.

    Bientôt les conclusions ?

    Après un grand débat qui s'est étiré en longueur depuis le mois de janvier 2019, l'heure est maintenant venue pour Emmanuel Macron de présenter ses conclusions. Hier, en Bretagne, il a commencé à évoquer des pistes mais a surtout prévenu qu’il ne répondrait pas à toutes les demandes catégorielles et les frustrations. Le président anticipe déjà les déceptions et affiche son objectif prioritaire : proposer un nouveau projet national.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.