GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    [Reportage] «Gilets jaunes»: le difficile exercice de la démocratie directe

    media Les «gilets jaunes» en débat lors de leur deuxième «Assemblée des assemblées», ce samedi 6 avril. LOIC VENANCE / AFP

    Les « gilets jaunes » se réunissent tout le week-end à Saint-Nazaire dans l’ouest de la France pour ce qu’ils appellent l'« Assemblée des assemblées ». Quelque 800 « gilets jaunes » venus de tout le pays sont présents. Au menu des discussions : les revendications et l’avenir du mouvement. Ils tentent l’expérience de la démocratie directe.

    Avec notre envoyé spécial à Saint-Nazaire,  Alexis Bédu

    En petits groupes de 20 personnes, les « gilets jaunes » débattent et proposent des revendications et des modes d’action.

    Temps de parole limité, parité. Ils établissent ensemble une feuille de route pour la suite du mouvement. « C’est un appel commun pour se coordonner, pour mieux s’entendre, sans pour autant tomber dans l’écueil de la compilation des revendications, explique Julien, un « gilet jaune » de Montreuil en banlieue parisienne. On sait tous pourquoi on est là. On est là pour stopper Macron, on est là pour arrêter ce gouvernement austéritaire. Nous, on ne veut pas monter une superstructure verticale avec une sorte de répétition des logiques de partis. On n’est pas là pour faire une super structure qui ait tout pouvoir sur le reste. »

    Un autre « gilet jaune » enchaîne : « Comment on fait pour produire des choses pour que l’Assemblée avance, mais sans décider les choses dans le dos de ceux qui n’auront pas donné leur avis. »

    Forcément, en démocratie directe les divisions se font plus visibles. Et l’acceptation de l’autre n’est pas toujours au rendez-vous, comme le regrette cette « gilet jaune » devant toutes les délégations réunies : « Je pense qu’il y a aussi un problème. On n’arrive pas à s’accepter tels qu’on est, lance-t-elle. On est tous différents. Il faudrait peut-être qu’on pense à arrêter de voir que l’autre ne pense pas comme nous, mais se servir justement de cette différence pour avancer tous ensemble. » (applaudissements).

    Le travail est long et sinueux, mais les 800 « gilets jaunes » ont jusqu’à dimanche soir pour établir une charte commune avant de repartir chacun dans leur région.

    (Ré) Écouter : France: «gilets jaunes» et lien social (Reportage France)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.