GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: qui sont les garants du grand débat national?

    media Le Premier ministre Edouard Philippe, lors de l'amorce de la restitution du grand débat national, au Grand palais, à Paris, le 8 avril 2019. Philippe LOPEZ / AFP

    Dans une optique de « transparence » et d'« indépendance des débats », un collège de garants supervisait la consultation entamée il y a un peu plus de deux mois, en écho au mouvement des « gilets jaunes ». Qui sont-ils ?

    Le grand débat national a atteint ce lundi sa phase concrète, deux jours après l’acte XXI des « gilets jaunes ». Depuis le Grand palais, à Paris, le Premier ministre Édouard Philippe, entouré de ses coordinateurs Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu, ont fait, ce lundi 8 avril à midi, un premier bilan de la consultation nationale dans une synthèse intitulée sobrement « Restitution ».

    ► À lire aussi : France-grand débat: c’est l’heure de conclure

    En un peu plus de deux mois d’échanges, des centaines de milliers de propositions citoyennes ont émergé, portant notamment sur les thèmes de l’écologie, la fiscalité, les services publics ou encore de la démocratie. Selon les relevés officiels, plus d'un million et demi de Français ont participé à l’exercice, sous la supervision nationale d’un collège composé de cinq garants.

    Qui compose le collège des garants ?

    Il s’agit de trois hommes et de deux femmes, issus de la société civile. Dans l’ordre alphabétique, on trouve, en premier lieu, Jean-Pierre Bailly. Le septuagénaire a fait carrière à la RATP avant de prendre la direction de La Poste. Le site officiel du grand débat lui prête une « bonne expérience de gestion de crise ». Nadia Bellaoui, 43 ans, est secrétaire générale de la Ligue de l’enseignement. Guy Canivet, 75 ans, a longtemps exercé en tant que juge avant de rejoindre le Conseil constitutionnel. Isabelle Falque-Pierrotin, 59 ans, très portée sur le numérique est conseillère d’État. Elle a occupé le poste de présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) entre 2011 et janvier 2019. Et enfin Pascal Perrineau, 68 ans, souvent présent dans les médias, professeur des universités émérite à Sciences-Po.

    Comment ont-ils été choisis ?

    Ils ont été désignés le 17 janvier par le gouvernement, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat ainsi que par le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

    Quel était leur rôle ?

    Pour reprendre les termes officiels, leur rôle était de « garantir l’indépendance du grand débat » vis-à-vis du gouvernement, autrement dit de s’assurer de l’impartialité et de la transparence de la consultation.

    Quel bilan tirent-ils ?

    Le collège des garants du grand débat a fait émerger deux réserves. Ils regrettent que « les thèmes ont été fixés par le chef de l’État ». « Les questions s’inspirent directement de sa lettre aux Français (...) et elles nous ont paru problématiques par leur formulation excessivement binaire », soulignent-ils.

    Et les garants d’ajouter : « La participation du Président ne remet pas en cause l'exercice mais son hypermédiatisation a pu nourrir le doute sur la nature et l’objectif du grand débat en polarisant l’attention sur lui et en occultant la richesse de la parole collective. »

    ► À écouter aussi : Peu d’engouement pour le grand débat national à l’Assemblée

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.