GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Aéronautique: la prudence des industriels français malgré un bilan positif

    media Le patron du Gifas et PDG de Dassault Aviation Eric Trappier pose devant un Rafale lors de la livraison de 36 avions de combat au Qatar, en février 2019. GEORGES GOBET / AFP

    Le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) a présenté ce jeudi 18 avril le bilan du secteur pour l'année 2018. Un bilan positif mais la prudence reste de mise pour les mois à venir, en raison de la forte concurrence et du contexte géopolitique.

    2018 a été une bonne année pour l'industrie aéronautique française. Dans le domaine civil, les livraisons ont atteint un record grâce à Airbus qui a livré 800 appareils. Côté militaire aussi, le secteur a été porté par la « montée en puissance des Rafale », l'avion de combat de Dassault aviation, selon le bilan présenté par Eric Trappier, le patron du Gifas.

    En tout, le chiffre d'affaires de l'aéronautique français atteint 65,4 milliards d'euros et représente désormais 195 000 emplois, avec 15 000 personnes recrutées l'année dernière.

    Pourtant les industriels disent faire preuve d'un « optimisme mesuré » pour l'année à venir. Les commandes de la filière sont en effet en chute de 17% et la pression de la concurrence est rude, en particulier celle des États-Unis qui investissent massivement, notamment dans le spatial.

    Autres points négatifs : l'immobilisation de la flotte de Boeing 737 MAX après le crash d'Ethiopian Airlines et l'arrêt progressif de la production d'Airbus A380, qui touchent plusieurs sous-traitants et équipementiers français. Enfin, le contexte géopolitique et économique global inquiète : avec en premier lieu, les incertitudes liées au Brexit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.