GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    XXIIIe acte des «gilets jaunes»: Paris se réveille à nouveau sonné

    media Paris, le 20 avril 2019 pour l'acte 23 des «gilets jaunes». REUTERS/Gonzalo Fuentes

    Le 23e samedi de manifestation des « gilets jaunes », en France, a été marqué par un regain de tension à Paris, où les riverains se sont réveillés à nouveau sonnés.

    Tirs de gaz lacrymogènes, commerces et mobilier urbain dégradés : le 23e acte de la mobilisation des « gilets jaunes », qui manifestent toutes les semaines depuis cinq mois en France, a été marqué par un regain de tension à Paris, quelques jours avant les réponses attendues d'Emmanuel Macron à la crise.

    Les heurts ont toutefois été sans commune mesure avec ceux du 16 mars dernier, quand l'avenue des Champs-Élysées avait été saccagée. En milieu de matinée ce dimanche, la place de la République gardait peu de séquelles. Si des kiosques à journaux sont tagués, la statue a déjà été nettoyée et seules deux ou trois vitrines ont subi des dommages.

    Devant l’une d’elles, fissurée en étoile, Elsa ne cache pas son désarroi. « Nous, on habite place de la République et on n'en peut plus, confie-t-elle. Honnêtement, je crains pour mes enfants chaque samedi. Hier, on n'est pas sortis de chez nous, voilà. Ça sent le gaz lacrymogène dans notre cage d'escaliers, c'est hyper flippant. »

    Une banque gardant les séquelles du 23e acte des «gilets jaunes», non loin de République, au lendemain des heurts dimanche 21 avril 2019. RFI / Pauline Gleize

    Plus de dégâts sur un boulevard adjacent

    Un peu plus loin sur un boulevard adjacent, les dégâts sont plus spectaculaires. Deux agents de la mairie de Paris s’activent autour d’une banque. « On va la sécuriser, explique l'un d'eux. Pour que personne ne puisse rentrer, quoi, ou un petit peu moins. Pour que la personne soit un peu plus tranquille, surtout, et éviter des vols... »

    Les vitrines sont éventrées, les bureaux complètement ouverts sur la rue. Santiago, un riverain, n’avait jamais vu de tels débordements. « Hier, dit-il, je n'étais pas loin, c'était le moment un peu violent. J'habite juste à côté, j'avais un peur de rentrer chez moi. Quand on voit les dégâts, c'est un peu triste. » Joseph lui n'est pas attristé : « C'est une banque, ils sont assurés, ce n'est pas grave », défend-il.

    Cabas en plastique à la main, Jacqueline, qui habite le quartier, constate à son tour les dégâts. « C'est dégueulasse pour tout le monde. Qui est-ce qui va payer ? C'est pas les casseurs hein, c'est nous qui allons payer ! Moi je ne comprends pas du tout », commente-t-elle. L’établissement pourrait cependant rouvrir dès le milieu de la semaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.