GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Annonces Macron: Édouard Philippe présente le calendrier de mise en œuvre

    media Le Premier ministre lors de la conférence de presse à l'issue du séminaire du gouvernement, à Matignon, le 29 avril 2019. Christophe ARCHAMBAULT / AFP

    Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté lundi 29 avril le calendrier prévu pour la mise en œuvre des mesures annoncées par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des « gilets jaunes ».

    La partition est connue, il fallait la mettre en musique. Après plus de 10 heures de réunion avec le gouvernement et les chefs de la majorité au Parlement, Édouard Philippe a pu présenter l’agenda de l’exécutif.

    Au mois de juin, le gouvernement dévoilera les modalités des baisses d’impôt. On saura alors quelles niches fiscales seront supprimées. Première indication : le crédit impôt recherche et le CICE destiné aux entreprises seront préservés.

    Au mois de juillet, deux dossiers délicats seront sur la table : la réforme des retraites et la modification de la Constitution.

    L’exécutif présentera aussi cet été ce qu’il propose pour les femmes seules et les aidants, ainsi que son projet de loi bioéthique, qui doit intégrer l'ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes.

    La mission d’étude sur la suppression de l’ENA rendra elle ses conclusions en novembre.

    Il faudra donc encore attendre quelques mois avant de voir concrètement les mesures post-grand débat être adoptées.

    Un délai assumé par Édouard Philippe. « Je comprends l'impatience, je comprends la volonté d'aller vite, mais il faut à la fois aller vite et aller bien. Donc, sur l'ensemble de ces sujets, nous voulons prendre le temps de consulter », a déclaré le Édouard Philippe.

    Le Premier ministre a par ailleurs fait un autre pas vers l’assouplissement des 80 kilomètres/heure. Édouard Philippe a confirmé que l’aménagement de cette mesure serait bien discuté avec les élus locaux en juin.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.