GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Manifestations de 1er-Mai: retour sur une journée de mobilisation

    media Des manifestants lors du traditionnel défilé du 1er-Mai 2019. Zakaria ABDELKAFI / AFP

    Des heurts ont éclaté à Paris au cours de l'après-midi entre les manifestants et les forces de l’ordre, tandis que les autres cortèges en région se sont globalement déroulés dans le calme.

    Ce qu'il faut retenir :

    • 164 500 personnes ont manifesté en France en ce 1er mai selon le ministère de l’Interieur, 310 000 selon les chiffres de la CGT. C’est plus que l’an dernier, où le gouvernement avait dénombré 143 500 personnes, et 210 000 selon la CGT.

    • À Paris, des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants aux abords de la place d’Italie où se terminait le cortège parti de Montparnasse. Le parquet a annoncé 220 placements en garde à vue en fin d’après-midi. Les forces de l’ordre ont procédé à 380 interpellations et 15 306 contrôles préventifs, selon la préfecture de police.

    • Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a mis en cause le dispositif sécuritaire mis en place par le gouvernement. Il a été contraint de quitter le cortège avant de reprendre le défilé. Il a accusé les forces de l’ordre d’avoir chargé les membres de la CGT.

    • 350 journalistes ont rappelé dans une tribune publiée sur le site de France info leur difficulté à couvrir les dernières manifestations et protestent contre les différentes violences d’État dont ils estiment faire l’objet. « Il n’y a pas eu de manifestations ou de rassemblements ces derniers mois sans qu’un ou une journaliste n’ait été violenté physiquement ou verbalement par les forces de l’ordre », dénoncent-ils.

    Pour afficher le liveblog sur vos applications, cliquez ici.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.