GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Mobilisation en berne pour l'acte XXV des «gilets jaunes»

    media Dans la manifestation parisienne des «gilets jaunes», samedi 4 mai. REUTERS/Charles Platiau

    « Colère » mais aussi « lassitude »: nombreux dans le cortège syndical du 1er mai, les « gilets jaunes » n'étaient que quelques milliers dans les rues ce samedi en France pour cette 25e journée de manifestations, leur plus faible mobilisation depuis le début du mouvement en novembre.

    Ce mouvement inédit, qui manifeste tous les week-ends depuis plus de cinq mois contre la politique sociale et fiscale du gouvernement, s'est étiolé au fil des derniers mois. Selon un décompte à la mi-journée du ministère de l'Intérieur, régulièrement contesté par les manifestants, ils étaient quelque 18 900 personnes en France, dont un millier à Paris sous un temps orageux.

    Samedi dernier, 23 600 manifestants avaient été recensés par les autorités en fin de journée, quand les « gilets jaunes » revendiquaient de leur côté « 60 132 manifestants minimum ».

    Dans la capitale,trois manifestations déclarées avaient été autorisées par la préfecture, dont une prévoyait de faire un tour des sièges des médias, dans l'ouest de la capitale. Le principal cortège de plusieurs centaines de personnes s'est élancé à la mi-journée de l'hôpital Lariboisière, dans le nord de Paris, en direction de la place de la Nation, plus à l'est.

    La préfecture de police de Paris a reconduit son arrêté d'interdiction de manifester sur les Champs-Élysées et dans un périmètre incluant l'Assemblée nationale, le palais présidentiel de l'Élysée et le secteur de la cathédrale Notre-Dame, gravement endommagée mi-avril par un incendie.

    En fin de matinée, une vingtaine de « gilets jaunes » avaient distribué des tracts à l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle pour protester contre la privatisation de la société Aéroports de Paris. À Montpellier, ils étaient près d'un millier à manifester, selon la préfecture, et quelques centaines à Marseille.

    Environ 500 personnes selon la police ont défilé à la Roche-sur-Yon en Vendée. Cinq personnes ont été blessées lors de heurts avec les forces de l'ordre. Les manifestants venus notamment de Nantes, Angers et la Rochelle, s'étaient donné rendez-vous devant la gare routière à 13h30, et ont battu le pavé de la cité vendéenne jusqu'à la dispersion vers 18h00. La manifestation, démarrée dans le calme, s'est tendue vers 15h00, donnant lieu à l'emploi de gaz lacrymogènes.

    Dans une tribune intitulée « Gilets jaunes: Nous ne sommes pas dupes! », publiée sur le site du quotidien Libération, des comédiennes comme Juliette Binoche ou Emmanuelle Béart, des écrivains comme Édouard Louis ou Annie Ernaux, ainsi que 1 400 autres acteurs du monde de la culture ont apporté samedi leur soutien au mouvement.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.