GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Européennes: Emmanuel Macron veut être un «acteur» de ces élections

    media Le président français a accordé un long entretien à un panel de journalistes de la presse régionale avant le scrutin de dimanche. ludovic MARIN / AFP

    À six jours des élections européennes, le président de la République a accordé une interview aux principaux titres de la presse régionale française. Une interview que deux journaux ont boycottée (La Voix du Nord et Le Télégramme) en raison de l’exigence de relecture formulée par l’Élysée.

    Emmanuel Macron sait qu’il aura à assumer le poids de l’échec si la liste conduite par Nathalie Loiseau est devancée par celle du Rassemblement national (RN), alors il met tout son poids dans la bataille et revendique : « Je ne peux pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne », déclare le chef de l'État dans un entretien aux quotidiens régionaux français, à six jours des élections européennes.

    Un engagement d’autant plus assumé qu’il confirme que son projet de transformation de la France est lié à « une nouvelle étape du projet européen » afin de ne pas « laisser se disloquer l’Europe », menacée par les nationalistes, ses « premiers ennemis ».

    « Toutes les autres listes en font un référendum contre le président de la République et le gouvernement. Il ne s'agirait pas que je sois le seul à ne pas pouvoir prendre la parole », a-t-il plaidé, alors que la liste Renaissance est au coude-à-coude avec le Rassemblement national dans les derniers sondages.

    Emmanuel Macron revendique une responsabilité historique et affiche sa détermination : « Je n’ai pas l’esprit de défaite, j’ai l’esprit de conquête ». Mais il évite de s’engager sur les conséquences politiques d’un éventuel échec à devancer le parti de Marine Le Pen au soir du 26 mai. Il ne répond pas sur l’hypothèse d’un remaniement.

    Emmanuel Macron évoque l’avenir de l’Europe, son souhait de réunir une convention fondatrice pour élaborer une nouvelle stratégie, les chantiers prioritaires : ouvrir un débat sur l’immigration, refonder Schengen, avancer sur l’écologie.

    Et puis, il attaque de nouveau ces nationalistes qui veulent « diviser l’Europe » et ont des « connivences avec des intérêts étrangers », évoquant l'influence de Steve Bannon, ex-conseiller de Donald Trump, et les financements russes de « partis extrêmes ».

    Emmanuel Macron espère ainsi convaincre à force d’engagement. Un pari qu’il n’est pas sûr de gagner.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.