GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Européennes 2019: en France, moins d’un électeur sur deux attendu aux urnes

    media Un homme vote pour le second tour de l'élection législative partielle, le 4 février 2018 à Belfort, dans l'est de la France (Image d'illustration) SEBASTIEN BOZON / AFP

    C'était l'un des enjeux de ces derniers jours de la campagne pour les européennes en France : mobiliser les électeurs face au risque de l'abstention. Tous les partis ont appelé au « vote utile », quitte pour certains, à dramatiser les conséquences du vote du 26 mai. Les européennes restent une élection mal aimée des Français, qui sont peu nombreux à se rendre aux urnes.

    Les instituts de sondages ne prévoient pas - cette fois encore - de miracle dans les bureaux de vote. Moins d'un électeur sur deux a l'intention de voter, à peu près au même niveau que les précédents scrutins, dans la moyenne européenne. 42% de participation en 2004, 40% - un record - en 2009, 42% il y a 5 ans.

    Les jeunes sont toujours les grands absents du vote européen : l'Ifop estime que 77% des Français de 18 à 25 ans comptent s'abstenir, 5 points de plus qu'en 2014.

    Tous les appels au vote sont restés pour l'instant sans effet. Et aucune formation politique n'échappe à l'abstention.

    Hier, comme aujourd'hui, scrutin après scrutin, les Français se désintéressent en grande partie du scrutin. En 2014 pourtant, l'abstention avait légèrement reculé en France pour s'établir à 57,57%.

    La mobilisation sera le facteur déterminant ce dimanche. La liste de la majorité, conduite par Nathalie Loiseau, est devancée par celle du Rassemblement national (RN) dans les derniers sondages.

    ►À lire : Européennes 2019, renforcement des nationalismes ou nouveaux espoirs?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.