GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    François Hollande était-il visé par un attentat ?

    media L'ex-président français François Hollande, ici le 15 novembre 2018, en voyage en Grèce. AFP/Angelos Tzortzinis

    La cellule qui voulait attaquer le palais de l'Élysée au début du mois de mai est également soupçonnée d'avoir visé François Hollande. L'un des 5 hommes arrêtés s'était vanté d'avoir pu approcher sans difficulté l'ancien chef de l'État. Selon les informations de BFM TV, la direction générale de la sécurité intérieure aurait demandé à renforcer la sécurité de François Hollande.

    Le téléphone portable de l'un des cinq suspects a livré de précieux renseignements aux enquêteurs. Dans un fichier, ils ont d'abord trouvé une photo sur laquelle le propriétaire du mobile - un jeune mineur de 16 ans - pose aux côtés de François Hollande.

    L'adolescent, d'origine tchétchène, sourit et pointe l'index vers le ciel, un geste qui symbolise la profession de foi en l'islam. Une scène immortalisée en avril dernier alors que l'ancien président de la République était invité dans une librairie de Strasbourg pour une séance de dédicaces. En fouillant un peu plus dans la mémoire du téléphone, la police a découvert que le jeune suspect avait envoyé deux autres clichés de François Hollande à son frère.

    Il se serait également vanté auprès de ses amis d'avoir pu approcher l'ex-chef de l'État sans être contrôlé, tout en expliquant qu'il représentait une cible intéressante car, selon lui, François Hollande serait le principal responsable du déclenchement des frappes en Syrie. L'adolescent a été mis en examen et écroué mais, à ce stade, rien ne permet de dire avec certitude s'il voulait réellement s'en prendre à l'ancien chef de l'État.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.