GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «Gilets jaunes»: des policiers seront jugés, annonce le procureur de Paris

    media Un policier utilise un lanceur de balles de défense (LBD), le 12 janvier 2019, sur la place de la Bastille à Paris. Ludovic MARIN / AFP

    « Des policiers seront renvoyés en correctionnelle ». C’est ce qu’a déclaré ce vendredi 31 mai le procureur de la République de Paris dans les colonnes du journal Le Parisien. Dans cette interview, Rémy Heitz annonce les premiers résultats des enquêtes visant les forces de l'ordre dans le cadre du mouvement des « gilets jaunes » et dresse le bilan judiciaire de six mois de mobilisation dans la capitale.

    À ce jour, aucun membre des forces de l'ordre n'est poursuivi pour des violences commises lors des manifestations de « gilets jaunes ». Pourtant, Rémi Heitz l'assure, certains policiers devront répondre devant la justice d'usage illégitime de la force.

    Selon le procureur de la République de Paris, 174 enquêtes ont été ouvertes à Paris. Cinquante-sept dossiers ont été clôturés et remis au parquet. Parmi eux, 8 ont justifié l'ouverture d'une information judiciaire. Désormais, des juges d'instruction mènent les investigations en vue d' éventuelles mises en examen dans ces affaires sensibles.

    Rémi Heitz cite notamment celle du Burger King où des manifestants à terre avaient été violemment matraqués ou encore celle de Jérôme Rodrigues, une des figures du mouvement, éborgné par un tir de LBD, le 26 janvier.

    Plusieurs de ces enquêtes sont d'ailleurs en rapport avec l'usage du lanceur de balle de défense. Concernant les autres dossiers en cours, Rémi Heitz annonce qu'il y aura des classements sans suite, mais aussi des renvois devant le tribunal correctionnel.

    Côté « gilets jaunes », 30 enquêtes sont encore en cours, il s'agit des cas les plus graves et les plus complexes, selon le procureur, comme des agressions de forces de l'ordre ou encore le saccage de l'Arc de Triomphe du 1er décembre dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.