GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    La France rapatrie douze orphelins de jihadistes remis par les Kurdes de Syrie

    media Un véhicule (premier à gauche), présumé transporter des orphelins de jihadistes français, quitte l'aéroport de Vélizy-Villacoublay, ce lundi 10 juin 2019. Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

    Douze orphelins de jihadistes français et deux enfants de parents néerlandais sont arrivés à Paris ce lundi 10 juin à la mi-journée. Ils ont été remis dimanche à une délégation française par les autorités kurdes de Syrie. L'opération s'est déroulée dans une localité située à proximité de la frontière turque.

    Le ministère français des Affaires étrangères parle d'enfants particulièrement vulnérables. Certains sont malades ou souffrent de dénutrition, précisent les autorités. Ces orphelins, dont le plus âgé à 10 ans, vivaient en effet dans des conditions très difficiles dans des camps du nord-est de la Syrie gérés par les forces kurdes.

    Cette opération discrète n'est pas inédite : le 15 mars dernier, cinq orphelins avaient été ramenés en France. La ministre des Armées, Florence Parly, avait ensuite indiqué début avril que d'autres rapatriements auraient probablement lieu, toujours dans le respect de la doctrine française : la France refuse de rapatrier ses ressortissants affiliés à l'État islamique à l'exception des orphelins et au cas par cas d'autres enfants ayant encore leur mère.

    Ces douze mineurs vont faire l'objet d'un examen médical approfondi puis seront bientôt présentés à un juge des enfants qui doit décider ou non de leur placement en famille d'accueil.

    Il y aurait encore entre 400 et 500 ressortissants français dans les camps du Nord-Est syrien dont une grande majorité d'enfants. Les autorités kurdes s'attendent d'ailleurs à ce qu'un autre groupe d'orphelins soit remis prochainement à la France.

    À lire aussi : Retour d'enfants de jihadistes en France, un débat judiciaire inédit

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.