GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: une assemblée générale un peu spéciale pour les actionnaires de Renault

    media Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt, près de Paris, 24 janvier 2019. Photo: Eric Piermont/AFP

    Les actionnaires de Renault se réunissent ce mercredi 12 juin après-midi pour leur assemblée générale, la première depuis l'arrestation de Carlos Ghosn au Japon en novembre dernier et sa disgrâce. Elle intervient aussi après l'échec du projet de fusion avec Fiat Chrysler. De quoi aiguiser les attentes des actionnaires.

    Cette assemblée générale, c'est l'occasion des grandes explications. C'est du moins ce qu'espère Charles Pinel de Proxinvest, un cabinet qui conseille des actionnaires. L'un des points à éclaircir : les raisons de l'échec de la fusion avec Fiat-Chrysler et l’état des relations avec Nissan. Ce qui amène à une autre question : « Le rôle de l’État, ses exigences devraient être peut-être éclaircies ou en tout cas affinées pour bien comprendre l’équilibre des pouvoirs qui règne actuellement. »

    Explications

    L'état de santé de l'alliance Renault-Nissan intéresse aussi Luc Prayssac, administrateur à l'Ircantec, un fond de retraite complémentaire et actionnaire de Renault. Mais ce qu'il veut surtout, ce sont des explications après le départ de Carlos Ghosn, soupçonné de malversations : « Cela fait longtemps que nous, en tant qu’actionnaires minoritaires, on attend plus de transparence, ne serait-ce qu’au niveau de la gouvernance. Et des interrogations sur la façon dont les choses se sont déroulées ces dernières années, sachant que nous faisons partie de ces entités qui ont interrogé de manière récurrente Renault sur ces questions de gouvernance. »

    Test sur la transparence

    Néanmoins, il ne se fait pas beaucoup d'illusion : « Est-ce que ce sera l’opération vérité ? Je ne le crois pas vraiment ». Un test sur la transparence, mais aussi un test pour Jean-Dominique Senard : sa nomination au conseil d'administration qu'il préside est soumise à ratification.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.