GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Le Mondial féminin fait carton plein

    media Les Américains ont acheté 15% des billets pour assister aux matches du Mondial féminin. FRANCK FIFE / AFP

    Le Mondial de football féminin, organisé du 7 juin au 7 juillet en France, remplit les stades. Il enregistre aussi des succès d'audience à la télévision.

    A la veille du coup d’envoi du Mondial féminin, les espoirs des organisateurs étaient déjà dépassés : neuf rencontres affichaient complet, dont les trois matches de poule des Bleues. Après 45 000 spectateurs à Paris et 35 000 à Nice, 28 000 spectateurs étaient attendus ce soir à Rennes pour leur match face au Nigeria. Ce sont finalement aujourd’hui 14 rencontres qui se sont jouées ont vont se jouer à guichets fermés. Cela concerne les équipes favorites, notamment les trois matches des triples championnes américaines, mais aussi des affiches plus surprenantes comme Brésil-Jamaïque. Et les tickets continuent à se vendre.

    Ce sont surtout des familles, françaises pour l'essentiel, qui remplissent les stades. Non seulement les matches de Bleues affichent complet, mais le public se presse aussi pour assister à leurs entraînements. Ils étaient 500 à Nice et à Rennes, la mairie a reçu tellement de demandes pour les 300 entrées autorisées qu’elle a finalement décidé de n'en permettre l'accès qu'aux enfants des écoles alentour, sur tirage au sort.

    Mais les rencontres attirent également un public étranger, à commencer par les Américains qui ont acheté 15 % du total des billets. Les Hollandais se déplacent également en nombre. Ils étaient 16 000 pour assister à la confrontation entre les Pays-Bas et le Cameroun à Valenciennes, soit les deux tiers du stade. Une véritable marée orange. « On a l’impression de jouer à domicile, c’est fou », confiait l’une des joueuses.

    Un succès confirmé dans les médias

    Ce succès dans les stades se confirme dans les médias. Quatre radios, dont RFI, et deux groupes de télévision, TF1 et Canal, retransmettent des matches en intégralité. Là encore, tous les records ont été battus, avec plus de 10 millions de téléspectateurs français pour les deux premières rencontres des Bleues. Pour leur match face à la Norvège, ils étaient 10,3 millions, soit deux fois plus que les 5 millions de personnes qui ont regardé le match de l’équipe de France masculine contre Andorre pour la qualification à l’Euro la veille.

    « Quand il s’agit de la France, ça réunit tout le monde, que ce soit pour les hommes ou les femmes, a réagi la capitaine Amandine Henry. On a énormément de chance d’être mises en avant. À nous de continuer à faire des bonnes performances sur le terrain pour que ça reste ainsi. » Symbole de cet élan d’intérêt, ils sont de plus en plus nombreux à porter des maillots aux noms des Françaises. Profitant de ce succès, TF1 à augmenté les tarifs publicitaires de près de 60 %. De 66 000 euros lors du premier match, les 30 secondes de pub coûtent désormais 116 000 euros.

    A l’étranger aussi, cette Coupe du monde suscite un engouement assez inédit. Le match Angleterre-Ecosse a enregistré au Royaume-Uni un record historique avec un pic à plus de 6 millions de spectateurs pendant la rencontre. La BBC s’étonnait ainsi d’avoir réalisé une audience moyenne de 4,6 millions de spectateurs, alors qu'un match de la dernière Coupe du monde masculine de cricket, qui plus est se déroulant en Angleterre, réunissait en moyenne 550 000 personnes seulement.

    En Allemagne, le match contre l’Espagne a rassemblé 6 millions de téléspectateurs, plus que le programme le plus populaire du pays. Et aux États-Unis, la chaîne Fox a enregistré 11 % de spectateurs en plus qu’en 2015, 79 % de plus qu’en 2011. Le boom du foot féminin ces dernières années se constate aussi sur internet. Les contenus de la Fox dédiés à la Coupe du monde y ont explosé, avec 310 % de vues en plus qu’en 2015.

    Infographie CDM féminine 2019 chiffres généraux RFI
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.