GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: les principales mesures de la loi mobilités

    media L'encadrement des services de déplacement en libre-service ou «free floating» (trottinettes, vélos, gyropodes...) figure dans le projet de loi d'orientation des mobilités (LOM). Anita Pouchard Serra/Bloomberg via Getty Images

    Plus de 80 heures de débat, près de 3000 amendements passés au crible par les députés, la loi mobilité devrait être adoptée ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale. Covoiturage, VTC, trottinettes... ce texte fleuve a pour ambition d'améliorer les déplacements des Français tout en préservant l'environnement. Cependant, les ambitions écologiques du texte sont jugées insuffisantes aux yeux de certains parlementaires, jusque dans les rangs de la majorité.

    Très critiqué par les ONG environnementales, la loi mobilités génère aussi de la frustration au sein du parti présidentiel. Parmi les motifs de mécontentement, la taxation du kérosène dans le transport aérien. Il n'en est pas question dans ce texte qui ne prévoit qu'une contribution très limitée aux autres modes de transport via la taxe déjà existante sur les billets d'avion.

    Autre déception autour du forfait mobilité durable : certains membres de la majorité voulaient rendre obligatoire ce chèque de 400 euros maximum que les employeurs pourront verser à leurs salariés qui viennent au travail à vélo ou en covoiturage. Il sera finalement facultatif.

    Assouplissement des 80 km/h

    Cette loi mobilité pose toutefois des jalons importants comme la fin de la vente des véhicules à carburants fossiles d'ici 2040 même si ce délai est jugé trop long par les écologistes.

    Autre mesure phare, l'assouplissement des 80 km/h sur les routes secondaires, mal vécu au niveau local et associé au déclenchement la crise des « gilets jaunes ». Par ailleurs, le texte permet aux communes de mieux encadrer le free-floating : ces trottinettes, vélos et autres engins disponibles en libre-service qui ont envahi les rues des grandes villes françaises ces dernières années.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.