GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    France

    PMA: Agnès Buzyn souhaite «lever le voile sur la filiation»

    media La ministre française de la Santé Agnès Buzyn. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

    Le projet de réforme sur la bioéthique qui est en cours d'examen au Conseil d'État doit être présenté au mois de juillet. Dans un entretien au Journal du dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, annonce vouloir lever le voile sur la filiation pour les enfants nés grâce à un donneur. Dans le cadre de l'ouverture à la PMA (Procréation médicalement assistée) à toutes les femmes, la fin de l'absolu anonymat du donneur est par conséquent un changement majeur.

    Permettre à un enfant d'avoir accès à ses origines, c'est l'un des objectifs du projet de loi bioéthique et c'est une révolution. La ministre de la Santé se dit donc favorable à l'idée de « lever le voile sur l'origine de la filiation pour tous ».

    Précisant que l'anonymat au moment du don sera préservé, mais qu'ensuite il s'agira de permettre à l'enfant d'avoir accès à son histoire et à l'identité de son donneur quand il aura atteint ses 18 ans.

    « Les jeunes qui demanderont à connaître l'identité de leur donneur ne prendront pas ce dernier pour un parent. Être parent, ce n'est pas des gamètes, mais de l'amour », souligne-t-elle.

    Prenant exemple sur les pays qui ont généralisé l'accès aux origines, elle dit ne pas redouter une chute des dons, car ajoute la ministre, « ce ne sont pas les mêmes personnes qui donnent ».

    Agnès Buzyn ne souhaite heurter personne et espère un débat serein, n'ignorant pas que le débat agite l'Assemblée nationale jusqu'au sein de la majorité.

    Pour prévenir les crispations, Gilles Le Gendre, le président du groupe La République en marche à l'Assemblée, vient d'annoncer le lancement d'un groupe de travail sur ces questions éminemment sensibles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.