GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Sommet des deux rives: Macron donne rendez-vous dans six mois aux chefs d’État

    media Le président français Emmanuel Macron entourés des représentants de pays du pourtour méditerranéen, le 24 juin 2019 à Marseille. CHRISTOPHE SIMON / AFP

    En clôture du Sommet des deux rives à Marseille ce lundi 24 juin, le président français Emmanuel Macron a souhaité que les chefs d'État et de gouvernement du pourtour méditerranéen se réunissent « dans six mois », pour faire avancer des projets communs afin de « permettre au Maghreb de revivre » politiquement.

    C'est une Méditerranée mal en point qu'Emmanuel Macron a dépeinte ce lundi en clôture du Sommet de deux rives à Marseille. Devant ministres et représentants de la société civile de dix pays de la Méditerranée occidentale, le chef de l'État français a évoqué une région « en train d'être fracassée » par « le symptôme migratoire » et la « lame de fond de l'islam politique » et des « populistes ». Il a également mentionné la « crise politique en Algérie et Libye ».

    Évoquant les projets de coopération étudiés lors de ce sommet, qu'il faut maintenant « financer concrètement » pour « avoir des résultats », Emmanuel Macron a souhaité que chefs d'État et de gouvernement du pourtour méditerranéen se donnent rendez-vous dans six mois « pour aller plus loin ». Ce sommet, a assuré le président français, est aussi celui qui permettra au Maghreb de revivre, alors qu'il « n'existe plus politiquement aujourd'hui ».

    Le Sommet des deux rives a rassemblé cinq pays d'Afrique du Nord (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye) et cinq pays d'Europe occidentale (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte). Ils étaient représentés par leur ministre des Affaires étrangères ou un secrétaire d'État.

    L'idée de cette réunion avait été lancée par Emmanuel Macron lors d'une visite à Tunis au début de l'année 2018, afin de développer « une politique méditerranéenne forte ». Un groupe de 100 représentants de la société civile a ensuite été mis en place. Ils se sont retrouvés lors de cinq forums thématiques dont la synthèse a été faite début juin dans la capitale tunisienne.

    Une série de projets ont été présentés ou ratifiés lors de ce rendez-vous, parmi lesquels une maison euro-arabe de la traduction, un organe de presse polylingue et une école de la mer. D'autres seront développés dans les secteurs des nouvelles technologies ou de l'environnement.

    (Avec AFP)


    ■ Marseille au coeur des préoccupations d'Emmanuel Macron

    Officiellement, le président était dans la deuxième ville de France pour le Sommet des deux rives, mais Emmanuel Macron a surtout fait un tour d'observation en vue des prochaines élections municipales de mars 2020. « La France ne peut pas réussir si Marseille ne réussit pas », a-t-il affirmé, faisant de la cité phocéenne une priorité.

    Je considère qu'on ne peut pas se désintéresser de Marseille quand on est président.

    [Reportage] Macron en observation à Marseille 25/06/2019 - par Valérie Gas Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.