GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: enquête sur la disparition d’un jeune après une opération policière

    media Des proches de Steve Canico, 24 ans, surle lieu de la disparition du jeune homme. Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

    La justice française annonce ce jeudi 27 juin, l'ouverture d'une information judiciaire après la disparition d'un jeune homme à Nantes pendant la Fête de la musique, vendredi dernier. Une fête au cours de laquelle une opération policière controversée a été menée. Les investigations se poursuivent désormais sous l'autorité d'un magistrat instructeur. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner n'a pas écarté que la disparition du jeune homme soit « peut-être » liée à l'opération policière, sur laquelle le ministre a dit vouloir faire « toute la transparence ».

    Depuis samedi, Steve Maia Caniço n'a plus donné signe de vie. Ce jeune homme de 24 ans se trouvait sur les bords de Loire lorsqu'au petit matin la fête techno à laquelle il participait s'est terminée dans la plus grande confusion.

    Des échauffourées ont éclaté avec les forces de l'ordre venues exiger l'arrêt de la musique. Certains participants affirment qu'ils se sont retrouvés aveuglés dans un nuage de gaz lacrymogène alors que de nombreux jeunes étaient éméchés, provoquant une panique. Une charge policière est également évoquée.

    Quatorze personnes ont chuté dans le fleuve le long d'un quai sans garde-corps, avant d'être secourues. La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) exclut toute charge policière et évoque une riposte dans le cadre de la loi rappelant que cinq policiers ont été blessés par des jets de projectiles.

    Pourtant, le ministre de l'Intérieur indique que cette situation appelle à des questionnements. Parallèlement à l'enquête judiciaire, le ministre a saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

    La maire de Nantes Johanna Rolland réclame que toute la lumière soit faite sur l'opération policière. Sur la Loire, les recherches se poursuivent pour tenter de localiser le jeune homme disparu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.